Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Graves-Basedow et hyperprolactinémie chez une femme atteinte du syndrome de Noonan/neurofibromatose de type 1 - 12/10/17

Doi : 10.1016/S0003-4266(04)95659-4 
P. Bolko, R. Wasko , J. Waligórska, J. Narozna, J. Sowióski
Clinique d’Endocrinologie, Académie de médecine de l’université de Karol Marcinkowski de Poznaó, 60-355 Poznan, Przybyszewskiego 49, Pologne 

Tirés à part : R. Wasko, à l’adresse ci-dessus.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Nous rapportons un cas d’association de maladie de Recklinghausen (neurofibromatose de type 1), syndrome de Noonan et de maladie de Graves-Basedow chez une femme de 42 ans. L’hyperthyroïdie, qui évoluait sans traitement depuis 2 ans, a conduit à la découverte de la neurofibromatose de type 1. Le diagnostic de maladie de Graves-Basedow a été confirmé par les dosages biologiques, une échographie de la glande thyroïde et une scintigraphie thyroïdienne avec mesure de la captation de l’iode. La patiente présentant une petite taille et des nodules cutanés un bilan complémentaire a été réalisé. Ce bilan a montré une hyperprolactinémie, une insuffisance osseuse en ostéodensitométrie, des anomalies de signal du chiasma des nerfs optiques en IRM. Le diagnostic de maladie de Recklinghausen a été confirmé par l’histologie. L’association possible d’une neurofibromatose de type 1 et syndrome de Noonan est discutée à l’occasion de ce cas clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We report the case of a 42-year-old woman with Recklinghausen disease (neurofibromatosis type 1) and Noonan syndrome who developed Graves’ disease. Hyperthyroidism, which had existed for two years without treatment, led to the discovery of neurofibromatosis type 1. The diagnosis of Graves’ disease was confirmed by blood hormone levels, thyroid gland ultrasound, radioisotope scan and thyroid iodine uptake. Additional tests were carried out due to the patient's short stature and the presence of subcutaneous nodules. Hyperprolactinemia, bone defects (bone density testing), and abnormal MRI signals from the optic chiasma were disclosed. The diagnosis of Recklinghausen disease was proven histologically. The possible co-existence of neurofibormatosis type 1 and Noonan syndrome are discussed on the basis of this clinical case.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Neurofibromatose de type 1, syndrome de Noonan, maladie de Graves-Basedow, ostéoporose, hyperprolactinémie

Keywords : Neurofibromatosis type 1, Noonan syndrome, Graves’ disease, osteoporosis, hyperprolactinemia


Plan

Plan indisponible

© 2004  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° 2

P. 121-124 - avril 2004 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.