Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Two-year clinical outcome after a single cryoballoon ablation procedure: A comparison of first- and second-generation cryoballoons - 01/11/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.01.015 
Alexandre Zhao a, b, , Fabien Squara c, Eloi Marijon b, Olivier Thomas a
a Clinique Ambroise-Paré, 25–27 boulevard Victor-Hugo, 92200 Neuilly-sur-Seine, France 
b Cardiology department and Paris Cardiovascular Research Centre, European Georges-Pompidou Hospital, Paris, France 
c Cardiology Department, Pasteur University Hospital, Nice, France 

Corresponding author. Clinique Ambroise-Paré, 25–27 boulevard Victor-Hugo, 92200 Neuilly-sur-Seine, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

The ablation of paroxysmal atrial fibrillation (PAF) by cryoballoon has increased dramatically in recent years. However, there are few data comparing first- and second-generation cryoballoons.

Aim

To compare safety and mid-term (2-year) efficacy of first- and second-generation cryoballoons in PAF ablation, using cryoballoon size tailored to pulmonary vein anatomy.

Methods

In this single-centre study, we included the last 50 consecutive PAF patients who underwent cryoballoon-based pulmonary vein isolation using the first-generation cryoballoon (CB-1) and the first 50 patients using the second-generation cryoballoon (CB-2). The choice of 23 or 28mm cryoballoon was driven by patient anatomy. After discharge, follow-up was with systematic outpatient visits at 3, 6, 9, 12 and 24 months, including 12-lead electrocardiogram, Holter monitoring and telephone interviews, plus additional electrocardiograms, as required, in case of symptoms. Arrhythmia recurrence was defined as a documented atrial tachycardia or fibrillation episode>30seconds after a 3-month blanking period.

Results

At 24 months, freedom from arrhythmia after a single procedure was similar for both generations of cryoballoon (72.0% and 72.0% for CB-1 and CB-2, respectively; P=0.95). Mean procedure and fluoroscopy times were longer in the CB-1 group than in the CB-2 group: 139±37.8 vs 95.2±21.3minutes and 10.2±7.2 vs 5.1±2.4minutes, respectively (P<0.02 for both). Transient right phrenic nerve palsy occurred only in the CB-1 group (five patients, 9.8%).

Conclusions

CB-1 and CB-2 showed similar efficacy for PAF ablation, with similar arrhythmia recurrence 24 months after a single ablation procedure. However, our findings suggest that CB-2 may have more effective cooling capabilities, enabling shorter procedure and fluoroscopy times.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’ablation de la fibrillation atriale paroxystique par cryoballon connaît une recrudescence importante ces dernières années. Il existe cependant très peu de données comparant les première et seconde génération de cryoballon.

Objectif

Notre étude compare l’efficacité et la sécurité des deux types de ballons avec un suivi sur deux ans.

Méthodes

Il s’agit d’une étude monocentrique incluant les 50 derniers patients ablatés par cryoballon de première génération (CB-1) et les 50 premiers patients ablatés par cryoballon de seconde génération (CB-2). Le choix de la taille du CB (23 ou 28mm) était guidé par le diamètre maximal des ostia pulmonaires mesurés sur le scanner. Après arrêt des anti-arythmiques au cours d’une blanking période de 3 mois, le suivi était réalisé par des consultations à 3, 6, 9, 12 et 24 mois avec ECG 12 dérivations, holter ECG des 24heures et consultations, entretiens téléphoniques, ECG supplémentaires en cas de nouveaux symptômes. La récidive était définie par une arythmie supraventriculaire documentée (fibrillation atriale, flutter ou tachycardie atriale) de plus de 30 secondes.

Résultats

À 24 mois, les taux de non-récidive après une seule procédure étaient identiques entre les deux groupes (72 %, p=0,95). Les durées de procédure et temps de scopie étaient significativement plus long avec le CB-1 (139,0±37,8 et 10,2±7,2min) qu’avec le CB-2 (95,2±21,3 et 5,1±2,4min) (p<0,01). Les cas de paralysie phrénique transitoire étaient recensés uniquement dans le groupe CB-2 (5 patients, 9,8 %). En cas de récidive, la veine pulmonaire inférieure droite était la plus souvent reconnectée, quel que soit le type de ballon.

Conclusions

Les deux générations de cryoballon semblent montrer des taux de succès identiques à 2 ans après une procédure. Cependant, l’utilisation du CB-2 semble diminuer les temps de procédures et de scopie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Paroxysmal atrial fibrillation, Cryoballoon ablation, Pulmonary vein isolation

Mots clés : Fibrillation atriale paroxystique, Cryoballon, Ablation des veines pulmonaires

Abbreviations : AF, CB-1, CB-2, PAF, PV, PVI


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 10

P. 543-549 - octobre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Baseline characteristics and outcomes after transcatheter aortic-valve implantation in patients with or without previous balloon aortic valvuloplasty: Insights from the FRANCE 2 registry
  • Loïc Bière, Amélie Durfort, Olivier Fouquet, Jean-François Hamel, Pascal Leprince, Karine Chevreul, Alain Prat, Michel Lievre, Patrick Donzeau-Gouge, Jean Fajadet, Emmanuel Teiger, Hélène Eltchaninoff, Bernard Iung, Alain Leguerrier, Martine Gilard, Alain Furber
| Article suivant Article suivant
  • Coronary artery calcification: From crystal to plaque rupture
  • Loïc Panh, Olivier Lairez, Jean-Bernard Ruidavets, Michel Galinier, Didier Carrié, Jean Ferrières

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.