Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Results and predictors of early and late outcome of coronary artery bypass graft surgery in patients with ejection fraction less than 20% - 01/11/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.09.008 
Farzan Filsoufi a, Jérôme Jouan b, , Joanna Chilkwe a, Parwis R. Rahmanian a, Javier Castillo a, Alain F. Carpentier b, David H. Adams a
a Department of Cardiothoracic Surgery, Mount Sinai School of Medicine, New York, USA 
b Department of Cardiovascular surgery, Georges Pompidou European Hospital, University Paris-Descartes, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Corresponding author. Fax: +33 156 093 258.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Severely depressed left ventricular ejection fraction (EF20%) has historically been a major risk factor for morbidity and mortality in medically and surgically managed coronary artery disease. Recent studies have suggested that outcomes in patients with EF less or equal to 20% undergoing coronary artery bypass graft (CABG) surgery are improving, but the trend in the outcomes remains unclear.

Methods

We retrospectively analysed prospectively collected data from 2909 consecutive patients undergoing isolated CABG between January 1998 and August 2006. One hundred and eighty five patients (6.4%) had an ejection fraction less or equal to 20%. Primary outcome measures for this study included hospital mortality, major postoperative complications, and long-term survival.

Results

The median age in the overall patient population was 65years (interquartile range 58–73) and 69% (n=2015) of patients were male. The overall hospital mortality among our study population was 2.3% (n=67). The mortality among patients with EF less or equal to 20 was 5% (n=11) compared to 2% (n=56) in patients with EF above 20% (p=0.001). The proportion of patients with a high EuroSCORE (>9%) was significantly greater in the group with EF less or equal to 20% (49%) than in the group with EF above 20% (20%). EF less or equal to 20% was not shown by multivariable logistic regression analysis to be an independent predictor of operative mortality. Survival rates at one year were 85±2.8%, 93±0.9%, and 98%±0.3% for patients with EF less or equal to 20%, over 20–40% and greater than 40% respectively; and at five years: 72±0.4%, 81±0.2% and 89±0.1%, respectively (p<0.001).

Conclusion

We demonstrate acceptable mortality rates in patients with an EF less or equal to 20%, and show that EF less or equal to 20% does not appear to be an independent predictor of hospital mortality in our practice. Incremental changes in practice including improved patient selection and peroperative management may have reduced the impact of EF less or equal to 20% on mortality following CABG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La fraction d’éjection (FEVG) très basse a toujours été un facteur de risque majeur de morbidité et mortalité chez les patients coronariens traités médicalement ou chirurgicalement. Des études récentes ont suggéré que le devenir des patients dont la FEVG inférieure ou égale à 20 % s’améliorait dans la dernière décade mais la tendance n’est pas certaine.

Méthode

Nous avons analysé de manière rétrospective les données de 2909 patients consécutifs opérés de pontages coronaires isolés entre janvier 1998 et août 2006. Cent quatre-vingt cinq patients (6,4 %) avaient une fraction d’éjection inférieure ou égale à 20%. Les données concernant la mortalité et la morbidité opératoires ainsi que la survie à long terme ont été analysées.

Résultats

L’âge moyen était de 65ans (écart interquartile 58–73ans) et 69% (n=2015) étaient des hommes. La mortalité opératoire globale était de 2,3% (n=67), 5 % (n=11) dans le groupe de patients avec une FEVG inférieure ou égale à 20% et 2% (n=56) chez les patients avec une FEVG supérieure à 20 % (p=0,001). La proportion de patients avec un Euroscore supérieur à 9 était significativement plus importante chez les patients avec une FEVG inférieure ou égale à 20 % (49 % versus 20 %). La FEVG inférieure ou égale à 20 % n’était pas un facteur prédictif indépendant de mortalité opératoire en analyse multivariée. Les survies à un an des groupes avec une FEVG inférieure ou égale à 20 %, FEVG entre 20 et 40 % et FEVG supérieure à 40 % étaient de 85±2,8 %, 93±0,9 % et 98±0,3 % et les survies à cinq ans de 72±0,4 %, 81±0,2 % et 89±0,1 %, respectivement.

Conclusion

La mortalité opératoire des pontages coronaires chez les patients avec une FEVG inférieure ou égale à 20% est acceptable. La FEVG inférieure ou égale à 20% n’apparaît pas être un facteur de mortalité opératoire dans notre exercice. Des améliorations sur la prise en charge des patients et des changements sur les indications ont permis de réduire l’impact des fractions d’éjection basses sur la mortalité après chirurgie de pontages coronaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : CABG, Low ejection fraction, Poor left ventricular, Mortality, Survival

Mots clés : Pontages coronaires, Basse fraction d’éjection, Mortalité, Survie


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 9

P. 547-556 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intensive cardiovascular risk factors therapy and prevalence of silent myocardial ischaemia in patients with type 2 diabetes
  • Olivier Barthelemy, Sophie Jacqueminet, Francois Rouzet, Richard Isnard, Anissa Bouzamondo, Dominique Le Guludec, André Grimaldi, Jean-Philippe Metzger, Claude Le Feuvre
| Article suivant Article suivant
  • Assessment of lipid-lowering treatment in France – The CEPHEUS study
  • Jean Ferrières, Elisabeth Tocque-Le Gousse, Caroline Fabry, Michel P. Hermans, on behalf of the French CEPHEUS Investigators

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.