Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

What are the differences in presentation of candidates for percutaneous mitral commissurotomy across the world and do they influence the results of the procedure? - 01/11/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.09.012 
Éloi Marijon a, , Bernard Iung a, Ana-Olga Mocumbi b, Joël Kamblock c, Chien Vo Thanh d, Habib Gamra e, Cesar Esteves f, Igor F. Palacios g, Alec Vahanian a
a Cardiology Department, Bichat Hospital, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
b Intituto do Coração, Maputo, Mozambique 
c Cardiology Department, Taaone Hospital, Papeete, French Polynesia 
d Cardiology Department, Cho-Ray Hospital, Ho Chi Minh City, Viet Nam 
e Cardiology Department, Fattouma-Bourguiba Hospital, Monastir, Tunisia 
f Cardiology Department, Dante-Pazzanese Institute, São Paulo, Brazil 
g Cardiology Division, Massachusetts General Hospital, Boston, United States 

Corresponding author. Fax: +33 1 56 09 37 29.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Despite marked global differences in the prevalence of rheumatic heart disease, little is known about geographic variations in the characteristics of patients with severe mitral stenosis.

Aim

To determine if differences in rheumatic fever epidemiology influence the characteristics of patients with mitral stenosis and the immediate results of percutaneous mitral commissurotomy (PMC).

Methods

We compared 350 patients (mean age: 41±17years, 81% women) scheduled for PMC in five non-Western and two Western countries. Fifty consecutive patients were included in each centre. All presented a mitral valve area less than 1.5cm2 and were in New York Heart Association (NYHA) functional class greater or equal to II, with no contraindications to PMC.

Results

The 250 patients from non-Western countries were younger than the 100 patients from Western countries (35±12 vs 57±15years, p<0.0001) and had more severe valve disease, assessed by indexed valve area (0.57±0.14 vs 0.62±0.14cm2/m2 body surface area, p=0.006), mean gradient (15±6 vs 8±4mmHg, p<0.0001) and systolic pulmonary artery pressure (57±21 vs 42±14mmHg, p<0.0001). PMC complication rates did not differ significantly. Good immediate PMC results were observed in 225 patients (90%) in non-Western and 88 (88%) in Western centres (p=0.58).

Conclusions

Compared with Western countries, PMC candidates from non-Western countries are younger, with more severe valve stenosis. However, PMC achieves good immediate results in a similarly high proportion of patients, showing the wide applicability of this technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Malgré des différences importantes de prévalence du rhumatisme articulaire aigu selon les pays concernés, les différences de caractéristiques des patients atteints de sténose mitrale rhumatismale sont mal connues. L’objectif de cette étude était de déterminer dans quelle mesure les différences épidémiologiques du rhumatisme articulaire aigu influencent les caractéristiques des patients candidats à la commissurotomie mitrale percutanée (CMP), ainsi que les résultats immédiats de la procédure.

Méthodes

Cette étude a comparé 350 patients candidats à une CMP (âge moyen 41±17 ans, 81 % femmes) inclus dans cinq centres situés dans des pays en voie de développement (Mozambique, Tunisie, Polynésie française, Vietnam et Brésil) et deux dans des pays industrialisés (États-Unis et France). En décembre 2005, 50 patients consécutifs ont été inclus dans chaque centre. Tous les patients présentaient une surface mitrale inférieure à 1,5cm2, ils étaient symptomatiques au moins en classe II de la NYHA et n’avaient pas de contre-indication à la CMP.

Résultats

Les 250 patients des pays en voie de développement étaient plus jeunes que les 100 patients des pays industrialisés (35±12 vs 57±15 ans, p<0,0001) et présentaient une sténose mitrale plus sévère selon la surface mitrale indexée (0,57±0,14cm2/m2 vs 0,62±0,14cm2/m2, p=0,006), le gradient moyen (15±6mmHg vs 8±4mmHg, p<0,0001) et la pression pulmonaire artérielle systolique (57±21mmHg vs 42±14mmHg, p<0,0001). Le taux de complications de la CMP ne différait pas. Un bon résultat immédiat de CMP a été obtenu chez 225 patients (90 %) dans les pays en voie de développement et chez 88 (88 %) dans les pays industrialisés (p=0,58).

Conclusions

En comparaison avec les pays industrialisés, les patients candidats à une CMP dans les pays en voie de développement sont plus jeunes et présentent une sténose mitrale plus sévère. Néanmoins, la CMP permet d’obtenir de bons résultats immédiats dans une même proportion élevée de patients, ce qui témoigne des importantes possibilités d’utilisation de cette technique à travers le monde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Mitral stenosis, Rheumatic fever, Balloon mitral commissurotomy

Mots clés : Sténose mitrale, Rhumatisme articulaire aigu, Commissurotomie mitrale percutanée


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 10

P. 611-617 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effects of ventricular resynchronization in previously paced patients developing refractory heart failure
  • Simon Lemoine, Nicolas Sadoul, Hugues Blangy, Christophe Baumann, Béatrice Brembillat-Perrot, Christine Selton-Suty, Julien Lemoine, Etienne Aliot
| Article suivant Article suivant
  • Fetal tachycardia: A role for amiodarone as first- or second-line therapy?
  • Philippe Georges Pézard, Françoise Boussion, Loïc Sentilhes, Catherine Lépinard, Marie-Hélène Couvreur, Jacques Victor, Philippe Geslin, Philippe Descamps

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.