Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Follow-up of children or teenagers with paroxysmal supraventricular tachycardia, but without pre-excitation syndrome - 01/11/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.01.013 
Béatrice Brembilla-Perrot , Arnaud Olivier, Thibaut Villemin, Vladimir Manenti, Julie Vincent, Anne Moulin-Zinsch, Jean-Paul Lethor, Anne Tisserant, François Marçon, Sellal Jean Marc
 Adult and Paediatric Cardiology, CHU de Brabois, 42 bis, rue du Colonel-Driant, 54220 Malzéville, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Paroxysmal supraventricular tachycardia (SVT) is considered benign in children if the electrocardiogram in sinus rhythm is normal, but causes anxiety in parents, children and doctors.

Aims

To report on the clinical and electrophysiological data from children with SVT, their follow-up and management.

Methods

Overall, 188 children/teenagers (mean age 15±2.8 years) with a normal electrocardiogram in sinus rhythm were studied for SVT, and followed for 2.3±4 years.

Results

SVT was poorly tolerated in 30/188 children (16.0%). SVT was related to atrioventricular nodal reentrant tachycardia (AVNRT) (n=133) or atrioventricular reentrant tachycardia (AVRT) over a concealed accessory pathway (n=55; 29.3%). Ablation of the slow pathway (n=66) or the accessory pathway (n=43) was performed without general anaesthesia, 2±3 years after initial evaluation. Failure or refusal to continue occurred in 18/109 (16.5%) children: 7/66 with AVNRT (10.6%), 11/43 with AVRT (25.6%) (P<0.001). Symptoms of SVT recurred in 20/91 children (22.0%) with apparently successful ablation: 6/91 (6.6%) had real SVT recurrence; 14/91 (15.4%) had only a sinus tachycardia, more frequent in AVNRT (11/59; 18.6%) than AVRT (3/32; 9.4%) (P<0.05). In 13 children treated with an antiarrhythmic drug (AAD), SVT recurred in four; two presented AAD-related syncope. In 66 untreated children, one death was noted after excessive AAD infusion to stop SVT; the others remained asymptomatic or had well-tolerated SVT.

Conclusions

At the time of ablation, SVT management remains difficult in children. Indications for ablation are more common in AVRT than in AVNRT, but failures are frequent; 22.0% remained symptomatic after successful ablation, but false recurrences were frequent (15.4%). Without ablation, one third had a spontaneous favourable evolution.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les tachycardies supraventriculaires paroxystiques (TSVP) de l’enfant sont considérées comme bénignes si l’ECG en rythme sinusal (RS) est normal mais entraînent l’anxiété de l’enfant, ses parents, du médecin.

Objectifs

Rapporter les données cliniques et électrophysiologiques des TSVP chez l’enfant.

Méthodes

Cent quatre-vingt-huit enfants/adolescents, d’âge moyen 15±2,8 ont été étudiés pour une TSVP et suivis 2,3±4ans.

Résultats

La TSVP était mal tolérée chez 30 (16,0 %). Elle était due à une réentrée intranodale (TRIN) (n=133), une réentrée dans un faisceau accessoire (FA) latent (n=55 ; 29,3 %). L’ablation de la voie lente (n=66), du FA (n=43) a été réalisée sans anesthésie générale 2±3ans après l’évaluation initiale. Un échec est survenu 7/66 enfants (10,6 %) avec une TRIN, 11/43 (25,6 %) avec un FA (p<0,001). Les symptômes récidivaient chez 20/91 enfants (22,0 %) : 6/91 (6,6 %) avec une vraie récidive ; 14/91 (15,4 %) avec une tachycardie sinusale, plus fréquente en cas de TRIN (11/59 ; 18,6 %) que de FA (3/32 ; 9,4 %) (p<0,05). La TSVP récidivait chez 4 des 13 enfants traités par antiarythmiques (AA) et 2 présentaient une syncope. Chez 66 enfants non traités, un décès a été rapporté à un excès d’AA pour arrêter une TSVP. Les autres sont asymptomatiques ou ont des TSVP bien tolérées.

Conclusions

À l’époque de l’ablation, la conduite à tenir en cas de TSVP de l’enfant reste difficile. Les indications d’ablation sont plus fréquentes en cas de FA latent que de TRIN mais les échecs sont fréquents. Vingt-deux pour cent restent symptomatiques après une ablation réussie mais les fausses récidives sont fréquentes (15,4 %). Sans ablation, un tiers ont une évolution spontanément favorable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Supraventricular tachycardia, Children, Follow-up, Ablation

Mots clés : Tachycardie supraventriculaire, Enfants, Suivi, Ablation

Abbreviations : AAD, AP, AVNRT, AVRT, EPS, SVT


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 11

P. 599-606 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Three-dimensional interlead distance predicts response and outcomes after cardiac resynchronization therapy
  • Nicolas Clementy, Guillaume Laborie, Bertrand Pierre, Nazih Benhenda, Dominique Babuty, Laurent Fauchier
| Article suivant Article suivant
  • Causes and temporal trends in procedural deaths after transcatheter aortic valve implantation
  • Zaven Terzian, Marina Urena, Dominique Himbert, Constance Gardy-Verdonk, Bernard Iung, Claire Bouleti, Eric Brochet, Walid Ghodbane, Jean-Pol Depoix, Patrick Nataf, Alec Vahanian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.