Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome de fatigue chronique : une nouvelle maladie ? - 15/11/17

Doi : 10.1016/j.revmed.2016.05.003 
J.-D. de Korwin a, , L. Chiche b, I. Banovic c, A. Ghali d, S. Delliaux e, F.-J. Authier f, G. Cozon g, P.-Y. Hatron h, I. Fornasieri i, F. Morinet j
a Faculté de médecine, université de Lorraine, département de médecine interne et d’immunologie clinique, CHU de Nancy, hôpital de Brabois–BPC, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy cedex, France 
b Service de médecine interne, hôpital européen, 6, rue Désirée-Clary, 13003 Marseille, France 
c UPRES PSY-NCA, EA 4700, UFR des sciences de l’homme et de la société, rue Lavoisier, 76821 Mont-Saint-Aignan, France 
d Pôle cardiovasculaire et thoracique, laboratoire de physiologie respiratoire – explorations à l’exercice, hôpital Nord, AP–HM, Aix-Marseille université, MD, DS-ACI, UMR 2, 13915 Marseille, France 
e Service de médecine interne, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 09, France 
f Centre de référence des maladies neuromusculaires, CHU Henri-Mondor, DHU Pepsy, AP–HP, Inserm U955-Eq.10 « biologie du système neuromusculaire », faculté de médecine de Créteil, 94000 Créteil, France 
g Immunologie clinique, hôpital Édouard-Herriot-Pavillon F, UFR de médecine Lyon-Est, université Claude-Bernard-Lyon-1, 69437 Lyon cedex 03, France 
h Service de médecine interne, centre national de référence maladies rares, CHU Huriez, place de Verdun, 59037 Lille, France 
i Université de Strasbourg, faculté de psychologie, 12, rue Goethe, 67000 Strasbourg, France 
j Pôle biologie-pathologie-physiologie, hôpital Saint-Louis, AP–HP, université Paris-Diderot-Paris-7, 1, avenue Vellefaux, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Plus de 30 ans après son individualisation, le syndrome de fatigue chronique (SFC) reste une affection invalidante pour le patient et déroutante pour le médecin, en raison des difficultés diagnostiques et d’une prise en charge mal codifiée. Malgré les très nombreux travaux réalisés, sa physiopathologie n’est pas élucidée, mais laisse entrevoir une origine multifactorielle avec des facteurs déclenchants (infections) et d’entretien (psychologiques) et la persistance d’anomalies inflammatoires (inflammation à bas bruit, activation microgliale et astrocytaire), immunitaires (diminution des lymphocytes NK, production anormale de cytokines, réactivité à différents allergènes, rôle des estrogènes) et musculaires (dysfonction mitochondriale et défaut de performance bioénergétique) à l’origine des dysfonctionnements multiples (endocriniens, neuromusculaires, cardiovasculaires, digestifs). La complexité du problème et les résultats parfois contradictoires des travaux de qualité inégale sont à l’origine de conceptions physiopathologiques et diagnostiques différentes. Basée sur une analyse rigoureuse des données scientifiques, le nouveau concept américain de Systemic Exertion Intolerance Disease (ou Syndrome d’Intolérance Systémique à l’Effort en français) proposé en 2015, simplifie l’approche diagnostique et rompt avec les terminologies antérieures de SFC et d’encéphalomyélite myalgique (EM). Il est encore trop tôt pour individualiser une nouvelle maladie, mais il s’agit d’un signal fort pour intensifier la reconnaissance et la prise en charge des patients atteints de SFC et stimuler la recherche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

More than 30 years after its individualization, chronic fatigue syndrome (CFS) remains a debilitating condition for the patient and a confusing one to the physicians, both because of diagnostic difficulties and poorly codified management. Despite the numerous work carried out, its pathophysiology remains unclear, but a multifactorial origin is suggested with triggering (infections) and maintenance (psychological) factors as well as the persistence of inflammatory (low grade inflammation, microglial activation…), immunologic (decrease of NK cells, abnormal cytokine production, reactivity to a variety of allergens, role of estrogens…) and muscular (mitochondrial dysfunction and failure of bioenergetic performance) abnormalities at the origin of multiple dysfunctions (endocrine, neuromuscular, cardiovascular, digestive…). The complexity of the problem and the sometimes contradictory results of available studies performed so far are at the origin of different pathophysiological and diagnostic concepts. Based on a rigorous analysis of scientific data, the new American concept of Systemic Disease Exertion Intolerance proposed in 2015 simplifies the diagnostic approach and breaks with the past and terminologies (CFS and myalgic encephalomyelitis). It is still too early to distinguish a new disease, but this initiative is a strong signal to intensify the recognition and management of patients with CFS and stimulate research.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome de fatigue chronique, Encéphalomyélite myalgique, Syndrome d’intolérance systémique à l’effort, Infections, Inflammation, Immunopathologie, Maladies auto-immunes, Fibromyalgie

Keywords : Chronic fatigue syndrome, Myalgic encephalomyelitis, Systemic exertion intolerance disease, Infections, Inflammation, Immunologic disorders, Autoimmune diseases, Fibromyalgia


Plan


© 2016  Société nationale française de médecine interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 12

P. 811-819 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation d’une grille d’évaluation des compétences cliniques utilisée par des patients standardisés
  • P. Pottier, J.M. Castillo, S. Boet, E. le Pabic, J.B. Hardouin
| Article suivant Article suivant
  • L’insuffisance surrénalienne chez l’adulte
  • C. Jublanc, E. Bruckert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.