Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnosis of hyperferritinemia in routine clinical practice - 22/11/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.09.028 
Bernard Lorcerie , Sylvain Audia, Maxime Samson, Aurélie Millière, Nicolas Falvo, Vanessa Leguy-Seguin, Sabine Berthier, Bernard Bonnotte
 CHU de Dijon, hôpital du Bocage, 2, boulevard du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, BP 77908, 21079 Dijon cedex, France 

Bernard Lorcerie, CHU de Dijon, hôpital du Bocage, 2, boulevard du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, BP 77908, 21079 Dijon cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 22 novembre 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

The discovery of hyperferritinemia is often fortuitous, revealed in results from a laboratory screening or follow-up test. The aim of the diagnostic procedure is therefore to identify its cause and to identify or rule out hepatic iron overload, in a three-stage process. In the first step, clinical findings and several simple laboratory tests are sufficient to detect four of the most frequent causes of high ferritin concentrations: alcoholism, inflammatory syndrome, cytolysis, and metabolic syndrome. None of these causes is associated with substantial hepatic iron overload. If transferrin saturation is high (> 50%), hereditary hemochromatosis will be considered in priority. In the second phase, rarer diseases will be sought. Among them, only chronic hematologic diseases (acquired or congenital) and excessive iron intake or infusions (patients on chronic dialysis and high-level athletes) are at risk of iron overload. In the third stage, if a doubt persists about the cause or if the ferritin concentration is very high or continues to rise, it is essential to verify the hepatic iron concentration to rule out overload. The principal examination to guide diagnosis and treatment is hepatic MRI to assess its iron concentration. It is essential to remember that more than 40% of patients with hyperferritinemia have several causes simultaneously present.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.