Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relationships between hardiness, exposure to traumatic events and PTSD symptoms among French police officers - 22/11/17

Relations entre endurance, exposition aux événements traumatiques et symptômes de TSPT chez des policiers français

Doi : 10.1016/j.ejtd.2017.10.007 
Catherine Potard a, b , Anaïs Madamet c, d, Isabelle Huart c, d , Wissam El Hage b , Robert Courtois b, c,
a Laboratoire de psychologie des Pays-de-la-Loire, département de psychologie, université d’Angers, EA 4638, Angers, France 
b Clinique psychiatrique universitaire, CHRU de Tours, Tours, France 
c Département de psychologie, EA 2114 « Psychologie des âges de la vie », université François-Rabelais de Tours, Tours, France 
d Centre régional de formation de la police, Tours, France 

Corresponding author. Département de psychologie, EA 2114, université François-Rabelais, 3, rue des Tanneurs, BP 4103, 37041 Tours cedex 1, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 22 November 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Introduction

Exposure to traumatic events is common in police work, and its psychological impact on officers may take the form of severe PTSD symptomatology. Personality traits such as hardiness could be protective against mental health outcomes and help withstand stress and trauma.

Objective

This study aimed to examine the relationships between hardiness, internalizing disorders, and PTSD symptoms in a sample of French police officers.

Method

Participants were French police officers (n=100, mean age=32.98 years, SD=9.85) who completed self-report measures of PTSD and psychiatric morbidity, together with an index of cumulative exposure to traumatic incidents in an occupational context.

Results

Correlational analysis and partial correlations showed a specific relationship between hardiness and the PTSD symptom clusters of reexperiencing and avoidance, but not hyperarousal. The correlational analysis investigating relationships between hardiness and mental health outcomes yielded high negative correlations for control and commitment, but no significant finding for challenge. The results of the regression analysis indicate that only the reexperiencing and avoidance clusters were significantly mediated by control, and to a lesser extent, by commitment.

Conclusion

Results reveal that hardiness has a potential buffer and protective effect on PTSD symptoms among police officers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’exposition à des événements traumatiques est fréquente dans le travail de la police et son impact psychologique sur les agents peut prendre la forme d’une symptomatologie sévère de TSPT. Les traits de personnalité tels que l’endurance pourraient être protecteurs en matière de santé mentale et aider à faire face aux stress et aux traumatismes.

Objectif

Cette étude visait à examiner les relations entre endurance, troubles internalisés et symptômes de TSPT dans un échantillon de policiers français.

Méthode

Les participants étaient des policiers français (n=100, age moyen=32,98ans, SD=9,85) qui ont complété des mesures en auto-évaluation du TSPT et de la morbidité psychiatrique, de l’endurance, ainsi qu’un indice d’exposition à des incidents traumatiques dans un contexte professionnel.

Résultats

L’analyse des corrélations a montré une relation spécifique entre l’endurance et les symptômes de répétition (intrusion) et d’évitement du TSPT, mais pas avec l’hyperactivité neurovégétative. L’étude des corrélations entre endurance et mesures de morbidité psychiatrique montre des corrélations négatives élevées pour le contrôle et l’engagement, mais aucune corrélation significative pour la dimension challenge. Les résultats de l’analyse de régression indiquent que seuls les symptômes de répétition et d’évitement ont été significativement médiés par le contrôle et, dans une moindre mesure, par l’engagement.

Conclusion

Les résultats révèlent que l’endurance a un effet protecteur sur les symptômes de TSPT chez les policiers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Hardiness, Posttraumatic stress symptoms, Resilience, Personality, Vulnerability

Mots clés : Endurance, Trouble de stress post-traumatique, Résilience, Personnalité, Vulnérabilité, Police


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.