Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les accidents d’exposition au sang chez les sages-femmes dans les maternités françaises - 10/03/08

Doi : JGYN-03-2006-35-3-0368-2315-101019-200601486 

A. Vincent [1],

M. Cohen [2],

C. Bernet [1],

P. Parneix [3],

F. L’Hériteau [4],

B. Branger [5],

D. Talon [6],

C. Hommel [7],

D. Abiteboul [8],

B. Coignard [9]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But. La profession de sage-femme (SF) est l’une des plus à risque d’accidents d’exposition au sang (AES). Grâce à l’étude de la base nationale de surveillance des AES, nous avons voulu ici décrire les AES inhérents à cette fonction.

Matériels et méthodes. En 2003, 241 établissements ont participé à la surveillance nationale des AES. Les établissements ont documenté de manière anonyme et standardisée, tout AES déclaré à la médecine du travail, survenant chez un membre de son personnel. Les données ont ensuite été envoyées au Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (C. CLIN), responsable de la gestion de cette base de données, afin que soit réalisée une analyse nationale des accidents signalés.

Résultats. Parmi les 6973 AES recueillis en 2003, 169 (2,4 %) étaient des AES déclarés par des SF ou des élèves. Les trois accidents les plus fréquemment signalés étaient les projections oculaires lors d’accouchements, les piqûres lors de réfections d’épisiotomies, les piqûres ou coupures lors de manipulations d’instruments souillés.

Conclusion. Les AES dus à des coupures ou des piqûres sont largement retrouvés dans d’autres professions pratiquant les mêmes gestes (ponctions veineuses pour les infirmières, sutures pour les chirurgiens). En revanche, les AES par projections représentent une particularité de la profession de sage-femme. Les mécanismes de ces accidents, lorsqu’ils surviennent lors d’accouchements, sont peu décrits. Il serait intéressant de mener des études spécifiques sur les projections en salle d’accouchement afin de permettre des attitudes de prévention plus adaptées.

Abstract

Bloodborne injuries to midwives in French maternity units: results of the national surveillance 2003.

Objective. Midwives appear to be the health care workers exposed to the highest rates of bloodborne injury. In this paper — based on a national survey — we describe the bloodborne injuries occurring in this profession.

Material and method. During the year 2003, 241 hospitals took part in a national survey of bloodborne injuries. Employees registered anonymous standardized reports of bloodborne events with the Occupational Medicine Unit. The data were processed by the coordination center for the fight against nosocomial infections (C. CLIN) which is in charge of the national analysis of all the events reported in this database.

Results. 169 of the 6973 bloodborne events reported during 2003 (2.4%), were signed by midwives or midwife students. The first three most frequent accidents reported were: ocular projections during childbirth, pricks when repairing episiotomy, pricks or cuts when handling soiled instruments.

Conclusion. Improving knowledge of risk as well as promotion of protection/prevention measures well adapted to this profession should be helpful in optimizing future attitudes.


Mots clés : Accidents d’exposition au sang , Obstétrique , Surveillance

Keywords: Bloodborne injury , Obstetric , Surveillance


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 247-256 - mai 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quel post-internat pour les internes de gynécologie-obstétrique ?
  • X. Carcopino, A.-S. Bats
| Article suivant Article suivant
  • Modifications des pratiques des acteurs de la médecine fœtale après l’arrêt Perruche et la loi du 4 mars 2002
  • N. Léticée, M.-L. Moutard, Y. Ville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.