Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Proposition de dépistage des gliomes diffus de bas grade dans la population de 20 à 40 ans - 23/11/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.07.005 
Emmanuel Mandonnet 1, 2, Luc Taillandier 3, Hugues Duffau 4, , 5
1 Hôpital Lariboisière, département de neurochirurgie, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
2 IMNC, UMR 8165, 91405 Orsay, France 
3 CHU de Nancy, département de neurologie, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54035 Nancy, France 
4 CHU de Montpellier, hôpital Gui-de-Chauliac, département de neurochirurgie, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier, France 
5 CHU de Montpellier, Institut de neuroscience de Montpellier, équipe « Plasticité cérébrale, cellules souches et tumeurs gliales », inserm U1051, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier, France 

Hugues Duffau, CHU de Montpellier, hôpital Gui-de-Chauliac, département de neurochirurgie, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les gliomes diffus de bas grade (GDBG) sont des tumeurs cérébrales cancéreuses de l’adulte jeune, qui se transforment inévitablement en gliomes de haut grade, avec aggravation fonctionnelle puis décès. Les GDBG évoluent en plusieurs phases : une phase asymptomatique malgré une progression radiologique initialement lente ; une période où apparaissent les premiers symptômes, généralement épilepsie avec de possibles troubles cognitifs mineurs ; puis la phase de dégénérescence avec déficits neurologiques invalidants ; avant la phase terminale. La chirurgie de résection tumorale précoce majore les médianes de survie tout en préservant la qualité de vie. Les interventions sont effectuées sous anesthésie locale afin de cartographier les réseaux neuraux fonctionnellement cruciaux, permettant d’utiliser les mécanismes de neuroplasticité en épargnant la connectivité cérébrale. Les traitements oncologiques adjuvants type chimiothérapie et/ou radiothérapie sont réservés aux résections très partielles ou aux récidives non opérables. Vu l’augmentation du nombre de GDBG de découverte fortuite en raison d’un accès facilité à l’imagerie cérébrale, la chirurgie éveillée a été proposée chez les patients asymptomatiques, afin de majorer le taux d’exérèses complètes, voire “supratotales”, de ces plus petites tumeurs. Les résultats ont été optimisés tant sur un plan oncologique, avec minimisation du risque de dégénérescence, que sur un plan fonctionnel, avec absence de déficit neurologique et d’épilepsie postopératoire dans ce groupe d’incidentalomes. Ainsi, il semble légitime de mettre en place un dépistage par IRM cérébrale dans la population de 20 à 40 ans, afin de proposer une séquence thérapeutique adaptée basée sur une chirurgie maximaliste première, et ainsi de créer les fondations d’une neuro-oncologie fonctionnelle prophylactique personnalisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Diffuse low-grade gliomas (DLGG) are cerebral tumors occurring in young adults, with an inescapable progression to higher grade of malignancy, resulting in functional impairment and death. DLGG evolve in several phases: an asymptomatic period despite a slow radiological growth; a period in which inaugural symptoms occur, usually epilepsy with possible mild cognitive disorders; then a phase with malignant transformation generating disabling neurological deficits; and ultimately the terminal stage. Early maximal surgical resection significantly increases overall survival while preserving quality of life. Surgeries are conducted under local anesthesia in order to map neural networks crucial for brain functions, and with the goal to use neuroplasticity mechanisms by sparing cerebral connectivity. Adjuvant oncological treatments such as chemotherapy and/or radiotherapy are kept for partial resection or non-operable recurrences. Because of an increase of incidentally discovered DLGG, explained by a facilitated access to brain imaging, awake surgery has been proposed in asymptomatic patients, with the aim of maximizing the rate of total or even “supratotal” resection in smaller tumors. Outcomes have been optimized, both regarding oncological results thanks to minimization of malignant transformation, as well as regarding functional results, with neither neurological deficit nor epilepsy in this sub-group of incidental DLGG. Thus, it seems legitimate to set up a screening by cerebral MRI in the population from 20 to 40years, to propose adapted therapeutic strategies based upon an upfront radical surgery, and so to create the foundations of a prophylactic and personalized functional neuro-oncologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 10

P. 911-920 - octobre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de l’exploration de l’intestin grêle dans les hémorragies digestives
  • Chloé Leandri, Benoit Bordacahar, Sophie Ribiere, Ammar Oudjit, Marie-Anne Guillaumot, Bertrand Brieau, Frédéric Prat, Vered Abitbol, Stanislas Chaussade, Romain Coriat
| Article suivant Article suivant
  • Nouveaux paradigmes et enjeux dans la prise en charge des cancers de la prostate
  • Olivier Cussenot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.