Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les traitements focaux : une alternative dans la prise en charge du cancer de la prostate de bas risque ? - 23/11/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.09.012 
Souhil Lebdai 1, Luca Lunelli 2, Pierre Bigot 1, Olivier Cussenot 2, Abdel-Rahmene Azzouzi 1,
1 CHU d’Angers, université d’Angers, service d’urologie, Angers, France 
2 AP–HP, hôpitaux universitaires de l’Est Parisien, hôpital Tenon, service d’urologie, 75020 Paris, France 

Abdel-Rahmene Azzouzi, CHU d’Angers, service d’urologie, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Les options thérapeutiques recommandées pour traiter les cancers de prostate de bas risque sont la surveillance active, les traitements radicaux ou l’abstention surveillance.

Les thérapies focales sont en cours d’évaluation pour le traitement des cancers de prostate de bas risque.

Les patients peuvent être traités par ces options thérapeutiques dans le cadre de protocole de recherche, ou concernant la cryothérapie et l’HIFU en dehors des recommandations.

Les résultats oncologiques de ces traitements focaux sont encourageants et présentent une excellente tolérance avec peu de complications.

Les thérapies focales n’empêchent pas la réalisation de traitements radicaux en cas d’échec.

Les thérapies focales sont une solution possible au problème de sur-traitement des cancers de prostate de bas risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Recommended options for low-risk prostate cancer treatment are active surveillance, radical treatments or watchful waiting.

Focal therapies are currently assessed for low risk prostate cancer treatment.

Focal therapies can be performed in research protocols.

Oncologic results of these focal treatments are encouraging and show excellent tolerance with few complications.

Radical treatments are still possible after focal therapies failure.

Focal therapies are a possible solution to over-treatment issue of low risk prostate cancers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 10

P. 935-939 - octobre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place de l’imagerie IRM, des biopsies en fusion d’image et des nouveaux marqueurs dans la stratégie diagnostique des cancers de la prostate
  • Raphaële Renard-Penna, Pierre Mozer, Luca Lunelli, Olivier Cussenot
| Article suivant Article suivant
  • Les traitements combinés dans les formes à haut risque évolutif du cancer de la prostate (localisé ou non)
  • Laurie Monnier, Stéphane Culine, Luc Cormier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.