Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Drainage thoraco-amniotique en urgence en cas d’épanchement pleural compressif responsable d’anasarque fœtale - 10/03/08

Doi : JGYN-11-2006-35-7-0368-2315-101019-200606755 

O. Picone [1],

A. Benachi [1],

L. Mandelbrot [2],

R. Ruano [1],

Y. Dumez [1],

M. Dommergues [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Étudier le devenir obstétrical et périnatal des fœtus porteurs d’un épanchement pleural compressif isolé après drainage thoraco-amniotique.

Matériel et méthode. Étude rétrospective (1984-2004). Chez les fœtus présentant une anasarque à priori secondaire à un épanchement pleural compressif isolé, un drain thoraco-amniotique a été posé en urgence de façon systématique. Les complications liées au geste et le devenir des grossesses ont étés étudiés.

Résultats. Un drain thoraco-amniotique a été mis en place chez 60 fœtus. La pose du drain a été possible dans tous les cas. L’issue de ces grossesses retrouve 7 interruptions médicales de grossesses, 10 morts in utero, et 43 naissances vivantes, parmi lesquelles 7 enfants sont décédés en période néonatale, et 36 ont survécu dont 33 sans séquelles. Parmi ceux ci, 26 sont nés prématurément (72 %), dont 7 (19 %) après rupture prématurée des membranes, et 4 (11 %) après une chorioamniotite. Les décès périnataux (24/60, 40 %) était liés à une anomalie sous-jacente (n = 7), à une hypoplasie pulmonaire (n = 5), une chorioamniotite (n = 2), ou à un échec du traitement pour raisons inconnues (n = 10). Les 36 survivants avaient un chylothorax, 33 étaient primitifs, et 3 étaient secondaires.

Conclusion. Bien que le drainage thoraco-amniotique ait été un succès dans prêt de la moitié des cas, un épanchement pleural compressif reste lié à une morbidité et une mortalité périnatale non négligeable.

Abstract

Emergency thoraco amniotic shunting in cases with compressive pleural effusion with hydrops: a retrospective study of 60 cases.

Objectives. To study perinatal outcome following thoraco-amniotic shunting for fetal pleural effusions with hydrops.

Matérials and methods. Retrospective study (1984-2004) to evaluate a policy of emergency thracoamniotic shunting in hydropic fetuses with suspected chylothorax, on the basis of the rationale that mediastinal compression could lead to acute fetal distress.

Results. Shunting was performed immediately following diagnosis, and was successful in all 60 cases attempted. There were 7 pregnancy terminations, 10 in utero deaths, and 43 live births, of which 7 children died in the neonatal period and 36 survived (33 without sequels). Among the liveborn, 26 were delivered preterm (72%), of which 7 (19%) had preterm premature rupture of membranes and 4 (11%) had chorioamnionitis. Perinatal death (24/60, 40%) was related to underlying anomalies (7 cases), pulmonary hypoplasia (5 cases), chorioamnionitis (2 cases), or treatment failure for unknown reasons (10 cases). All 36 survivors had chylothorax, 33 of which were primary, and 3 were secondary to right congenital diaphragmatic hernia, pulmonary sequestration, or Noonan syndrome.

Conclusion. Following shunting, pleural effusion with hydrops has survival rate >50%, but still have a high rate of morbidity and mortality.


Mots clés : Épanchement pleural , Chylothorax , Drainage thoraco-amniotique , Anasarque

Keywords: Chylothorax , Pleural effusion , Thoraco amniotic shunt , Hydrops


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 7

P. 652-657 - novembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accouchement sous X et qualité de l’anonymat des dossiers : analyse des pratiques et des enjeux éthiques
  • M. Fassy-Colcombet, V. Tsatsaris, G. Moutel, D. Cabrol, C. Hervé
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la détermination du statut Rhésus-D fœtal sur plasma maternel par la technique d’hemi-nested PCR
  • D. Dif-Couvreux, V. Houfflin-Debarge, A. Delsalle, S. Dourieux, S. Dubreucq, L. Manessier, F. Puech

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.