Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Association de la polydactylie du nouveau-né avec l’intolérance glucidique maternelle en milieu congolais - 10/03/08

Doi : JGYN-12-2006-35-8-0368-2315-101019-200607585 

M.A.D. Sengeyi,

B. Tandu-Umba

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Déterminer l’expression de la polydactylie néonatale à Kinshasa et la force de son association avec l’intolérance glucidique maternelle.

Matériel et méthodes. Le groupe d’étude comprend 151 femmes ayant accouché d’un enfant porteur de polydactylie, soit isolée (115 cas), soit associée à d’autres malformations (36 cas). Un groupe témoin a été constitué, comprenant 151 femmes avec enfants sans malformation ni antécédent particulier dans la fratrie et 39 autres avec enfants sans polydactylie, mais ayant un antécédent de polydactylie dans la fratrie. L’épreuve d’hyperglycémie provoquée orale pratiquée dans les 24 heures post-partales chez ces accouchées a permis de distinguer les mères avec ou sans intolérance glucidique.

Résultats. La polydactylie post-axiale de type B main bilatérale est le type le plus fréquent avec 42,3 % des cas. La polydactylie est associée à d’autres malformations dans 23,1 % des cas. Dans le groupe d’étude, l’intolérance glucidique est retrouvée dans 24,3 % des cas si la polydactylie est isolée et dans 44,4 % si elle est associée à d’autres malformations. Dans le groupe témoin, la fréquence de l’intolérance glucidique a été de 1,9 %. La valeur prédictive positive de l’intolérance glucidique par la polydactylie est de 80,6 %, tandis que la valeur prédictive négative est de 70,1 %.

Conclusion. Ces résultats suggèrent l’existence d’un trouble de glycorégulation à la période péri-conceptionnelle et recommande une hyperglycémie provoquée chez la mère en cas de notion de polydactylie post-axiale de type B main bilatérale chez le nouveau-né.

Abstract

Association of neonatal polydactyly and maternal glucose tolerance impairment in the congolese environment.

Objectives. To determine the expression of neonatal polydactyly in Kinshasa along with its association with maternal glucose tolerance impairment.

Materials and methods. The study group is made of 151 non diabetic women whose neonates had polydactyly (isolated in 115 cases and associated with other malformations in 36 cases). The control group was made up of mothers with normal infants, 151 who had no history of congenital malformations and 39 others with a history of polydactyly in the family. The mothers had an Oral Glucose Tolerance Test (OGTT) within 24 hours after delivery.

Results. Bilateral type B postaxial Hand polydactyly was the most frequent form (42.3% of cases). Polydactyly was associated with other congenital malformations in 23.1%. In the study group, carbohydrate intolerance was observed in 24.3% when polydactyly was isolated, and 44.4% when it was associated with other congenital malformations. In the control group the frequency of carbohydrate intolerance was 1.9%. The positive predictive value of carbohydrate intolerance by Bilateral type B Hand polydactyly was 80.6%, while the negative predictive value was 70.1%.

Conclusion. These results suggest a carbohydrate intolerance during the peri-conceptional period. An OGTT can be recommended for mothers whose newborns have Bilateral type B Hand polydactyly.


Mots clés : Polydactylie néonatale , Intolérance glucidique maternelle , Association , Prédiction

Keywords: Neonatal polydactyly , Carbohydrate intolerance , Association , Prediction


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 8

P. 813-819 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Grossesses gémellaires dans le sud de l’île de la Réunion
  • P. Gérardin, B. Boumahni, G. Choker, M. Carbonnier, M. Gabrièle, M. Heisert, E. Kauffmann, A. Laffitte, P.-Y. Robillard, G. Barau
| Article suivant Article suivant
  • Un motif de consultation surprenant : la perception de fils sortant par l’anus
  • J. Delotte, C. Trastour, A. Bafghi, A. Iannelli, A. Bongain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.