Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une complication rare des vomissements gravidiques : l’encéphalopathie de Gayet-Wernicke - 10/03/08

Doi : JGYN-12-2006-35-8-0368-2315-101019-200607587 

C. Eboué,

C. Carlier-Guérin,

V. de La Sayette,

J.-Y. Grall,

M. Herlicoviez

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’encéphalopathie de Gayet-Wernicke est une pathologie neurologique rare due à un déficit en vitamine B1.

Elle est essentiellement rencontrée chez les alcooliques mais plusieurs cas survenus dans un contexte de vomissements gravidiques incoercibles ont été publiés. Sa fréquence est probablement sous-estimée car de nombreux cas autopsiques ont été décrits. Le diagnostic est clinique avec la triade (retrouvée dans 60 % des cas) : syndrome confusionnel, troubles oculomoteurs et ataxie. La résonance magnétique est l’examen d’imagerie permettant de confirmer le diagnostic par la présence d’hyper signaux le plus fréquemment au niveau périaqueducal, des thalami, et des corps mamillaires.

Nous rapportons ici 3 observations d’encéphalopathie de Gayet-Wernicke révélée dans un contexte de vomissements gravidiques. Ces 3 cas, survenus durant ces deux dernières années dans la région du grand Ouest, nous permettent d’apprécier 3 évolutions différentes de cette pathologie. Dans une seconde partie, nous effectuons une revue des principales publications de la littérature.

Les vomissements gravidiques sont une pathologie fréquente et peuvent être à l’origine de complications neurologiques graves. Une supplémentation vitaminique précoce doit être instaurée dans les formes sévères afin de garantir la poursuite de la grossesse et le bien être maternel.

Abstract

A rare complication of vomiting in pregnancy: Wernicke’s encephalopathy.

Gayet-Wernicke syndrome is a rare neurological pathology due to a deficit in vitamin B1.

It occurs in alcoholics but several reports have been published of cases in a context of intractable vomiting. The frequency is probably under-estimated because there have been many cases described at autopsy. The diagnosis is clinical with the triad (found in 60% of cases) of mental confusion, oculomotor disorders and ataxia. MRI can confirm the diagnosis by hyper signal images most frequently in a peri-acqueductal location, the thalamus and mamillary bodies.

We report 3 observations of Gayet-Wernicke encephalopathy discovered in a context of hyperemesis gravidarum. These 3 cases, which occurred within the past two years in the West of France, give us the opportunity to assess 3 different outcomes for this pathology. In a second section we review the main publications in the literature.

Hyperemesis gravidarum is a frequent pathology and can be the cause of serious neurological complications. Early vitamin supplementation should be instituted in case of severe vomiting in order to ensure the pregnancy can continue together with the mother’s well-being.


Mots clés : Vomissement gravidique , Encéphalopathie de Gayet Wernicke , Vitamine B1

Keywords: Hyperemesis gravidarum , Wernicke’s encephalopathy , Thiamine


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 8

P. 822-825 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un motif de consultation surprenant : la perception de fils sortant par l’anus
  • J. Delotte, C. Trastour, A. Bafghi, A. Iannelli, A. Bongain
| Article suivant Article suivant
  • Rupture utérine sur corne rudimentaire à 23 semaines d’aménorrhée
  • G. Giraudet, N. Mubiayi, M. Nayama, F. Le Goueff, D. Therby

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.