Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse des résultats des campagnes de dépistage du cancer du col de l’utérus à Conakry, Guinée - 28/11/17

Analysis of uterus cervical cancer screening campaign results in Conakry, Guinea

Doi : 10.1016/j.bulcan.2017.09.012 
Daniel William Athanase Leno 1, , Fatoumata Diaraye Diallo 1, Ansoumane Yassima Camara 2, Mamadou Magassouba 1, Faya Dendo Komano 1, Ayelama Traore 1, Delphine Niamy 1, Julien Tolno 1, Oumou Cissoko 1, Mbalia Bangoura 1, Namory Keita 1
1 Hôpital national Donka, centre régional francophone de formation pour la prévention des cancers gynécologiques (CERFFO-PCG), PB 834 Conackry, Guinée 
2 Université de Conakry, faculté de médecine pharmacie et odontostomatologie, Agence de santé publique, Canada 

Daniel William Athanase Leno, université Gamal Abdel Nasser de Conakry, hôpital national Donka, service de gynécologie obstétrique, Conackry, Guinée.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Réduire les taux de morbidité et de décès de femmes par cancer du col de l’utérus en Guinée.

Méthodologie

Il s’agissait d’une étude transversale de type descriptif de cinq jours réalisée au cours de deux années successives (2012 et 2013) au CERFFO-PCG de Conakry. La population cible était constituée par toutes les femmes qui souhaitaient bénéficier du dépistage. Environ 500 femmes étaient attendues lors de chaque campagne de dépistage du cancer du col de l’utérus par les méthodes d’inspection visuelle à l’acide acétique à 5 % et au Lugo, avec traitement immédiat des lésions précancéreuses. La prise en charge des lésions cancéreuses, après confirmation histologique, était réalisée selon les protocoles en vigueur dans le pays. Nous avons réalisé une analyse descriptive simple et les résultats exprimés en pourcentage et en moyenne.

Résultats

La population cible représentait 60,4 % en 2012 et 76,2 % en 2013, du total des femmes reçues. Le taux d’incidence des lésions intra-épithéliales de haut grade et des cancers est passé de 2,6 % en 2012 à 0,9 % en 2013. En 2012, les 57 lésions précancéreuses objectivées ont bénéficié d’un traitement immédiat et 10 cas de cancers sur les 16 ont eu un traitement chirurgical. Aussi en 2013, toutes les lésions précancéreuses ont été traitées immédiatement et 2 cancers sur les 4 ont bénéficié d’une chirurgie.

Conclusion

En 2012, 57 lésions intra-épithéliales ont été dépistées et traitées par cold coagulation (32 cas), cryothérapie (19 cas) et par la résection à l’anse diathermique (RAD) (6 cas), tandis qu’en 2013 pour les 36 lésions intra-épithéliales dépistées, 25 cas ont été traités par cold coagulation, 9 cas par cryothérapies et un cas par RAD. Notre étude montre, qu’avec de la créativité, de la flexibilité, de la bonne organisation et une utilisation efficiente des ressources, les taux de morbidité et de décès de femmes par cancer du col de l’utérus dans un pays à très faibles ressources peuvent être significativement réduits.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Reduce morbidity and death rates of women with cervical cancer in Guinea.

Methodology

This was a five-day cross-sectional study carried out in two successive years (2012 and 2013) at the CERFFO-PCG in Conakry. The target population was women aged 25–49. Approximately 500 women for 2012 and 900 women were expected in these cervical screening campaigns by visual methods (IVA and IVL) with immediate treatment of precancerous lesions. After histologic confirmation of the cancer lesions, the management was carried out according to the protocols in force in the country. We performed a simple descriptive analysis and the results expressed as a percentage and on average.

Results

The target population represented 60.4% in 2012 and 76.2% in 2013, of the total number of women received. The incidence rate of high-grade intraepithelial lesions and cancers increased from 2.6% in 2012 to 0.9% in 2013. In 2012, the 57 precancerous lesions were treated with immediate treatment and 10 cases of cancers out of the 16 had a surgical treatment. Also in 2013, all precancerous lesions were treated immediately and 2 cancers out of the 4 benefited from surgery.

Conclusion

Our research shows that, with creativity, flexibility, good organization and efficient use of resources, morbidity and death rates of women with cervical cancer in a very resources can be significantly reduced.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Campagne, Dépistage, Cancer du col utérin, Conakry, Guinée

Keywords : Campaign, Screening, Cervical cancer, Conakry, Guinea


Plan


© 2017  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 11

P. 914-920 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le 150e anniversaire de Marie Curie
  • Jean-Jacques Mazeron, Nicolas Magné, Juliette Thariat
| Article suivant Article suivant
  • Représentations croisées sur l’alimentation et la dénutrition chez les patients atteints de cancer : résultats de l’étude NutriCancer2012
  • Bruno Raynard, Xavier Hébuterne, François Goldwasser, Ali Ait Hssain, Pascale Dubray Longeras, Philippe Barthélémy, Edoardo Rosso, Valérie Phoutthasang, Camille Bories, Laurence Digue, David Laharie, Jean-Claude Desport, Sabrina Falkowski, Jean Lacau Saint Guily, Emmanuel Gyan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.