Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Représentations croisées sur l’alimentation et la dénutrition chez les patients atteints de cancer : résultats de l’étude NutriCancer2012 - 28/11/17

Crossed perceptions about malnutrition in patients and their doctors in oncology

Doi : 10.1016/j.bulcan.2017.09.014 
Bruno Raynard 1, , Xavier Hébuterne 2, François Goldwasser 3, Ali Ait Hssain 4, Pascale Dubray Longeras 5, Philippe Barthélémy 6, Edoardo Rosso 7, Valérie Phoutthasang 8, Camille Bories 8, Laurence Digue 9, David Laharie 10, Jean-Claude Desport 11, Sabrina Falkowski 12, Jean Lacau Saint Guily 13, Emmanuel Gyan 14
1 Centre Gustave-Roussy, unité transversale de diététique et de nutrition, département des soins de support, 114, rue Edouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 
2 Hôpital de l’Archet, service de gastro-entérologie et nutrition, fédération d’hépato-gastro-entérologie et de nutrition clinique, 151, route Saint-Antoine-de-Ginestière, 06202 Nice, France 
3 AP–HP, hôpital Cochin, service de cancérologie, 123, boulevard Port-Royal, 75014 Paris, France 
4 Centre hospitalier universitaire Gabriel-Montpied, service d’anesthésie-réanimation, 58, rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand, France 
5 Centre Jean-Perrin, service d’oncologie médicale, 58, rue Montalembert, 63011 Clermont-Ferrand, France 
6 Hôpitaux universitaires de Strasbourg, pôle d’hématologie et d’oncologie médicale, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 
7 Hôpitaux universitaires de Strasbourg, chirurgie générale, hépatique et endocrinienne, 1, avenue Molière, 67200 Strasbourg, France 
8 Hôpital Carémeau, service d’hépato-gastro-entérologie, unité transversale de nutrition clinique, place du Pr R.-Debré, 30029 Nîmes, France 
9 CHU Saint-André, service d’oncologie médicale, 1, rue Jean-Burguet, 33000 Bordeaux, France 
10 CHU de Bordeaux, GH Sud, hôpital Haut-Lévêque, service d’hépato-gastro-entérologie et oncologie digestive, avenue de Magellan, 33604 Pessac, France 
11 CHU Limoges, hôpital Dupuytren, unité de nutrition, centre de spécialité de l’obésité, centre expert de nutrition parentérale à domicile, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges, France 
12 CHU de Limoges, hôpital Dupuytren, service d’oncologie médicale, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges, France 
13 AP–HP, hôpital Tenon, service d’ORL et chirurgie cervico-faciale, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
14 CHRU de Tours, hôpital Bretonneau, service de cancérologie, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours, France 

Bruno Raynard, Unité transversale de diététique et de nutrition, département des soins de support–Gustave-Roussy, Cancer Campus, Grand Paris, 114, rue Edouard-Vaillant, 94805 Villejuif cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La dénutrition est fréquente en cancérologie. Cependant, elle est souvent détectée tardivement et sa prise en charge n’est pas toujours optimale. L’avis du patient, bien que souvent sollicité dans les décisions thérapeutiques en oncologie, ne semble pas fréquemment pris en compte dans le domaine nutritionnel. Dans le cadre de l’étude NutriCancer2012, nous avons interrogé les patients, les proches et les médecins sur leur perception de l’impact de la dénutrition et de la qualité de sa prise en charge. Parmi les 2209 patients interrogés, la majorité se disait concernée par la problématique nutritionnelle avec 75 % qui considéraient indispensable une prise en charge nutritionnelle adaptée mais seulement 19 % faisaient le lien entre dénutrition et fatigue. Les médecins sous-estimaient l’impact ressenti (par les patients) de la dénutrition sur leur « qualité de vie ». Les médecins évoquaient le manque de moyens humains et de connaissance en nutrition et étaient plus de 80 % à solliciter la création d’unités transversales de nutrition. Une sensibilisation du grand public, des patients et des proches dès le diagnostic de cancer pourrait favoriser le dépistage de la dénutrition. Une meilleure formation en nutrition des médecins et la création d’unités transversales de nutrition pourraient optimiser la prise en charge et en améliorer l’efficacité au cours des traitements anticancéreux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Malnutrition is common in oncology. However, it is often detected too late and nutritional support is sub-optimal. The patient's opinion, although often sought in therapeutic decisions in oncology, does not appear to be frequently taken into account in dietetic management. In NutriCancer2012 study, we interviewed patients, relatives and doctors about their perceptions of the impact of malnutrition and its quality of care. Of the 2209 patients questioned, majority said they were concerned about nutrition with 75% considering it essential to take appropriate nutritional care but only 19% self-reported link between malnutrition and fatigue. Physicians underestimated impact of malnutrition on patient's “quality of life”. Doctors referred to the lack of human resources and knowledge in nutrition, and more than 80% wished the creation of nutrition teams. Sensitization of the general public and patients (and relatives) as soon as the cancer diagnosis could lead to better malnutrition's screening. Better nutrition training for physicians and creation of nutrition team could optimize management and improve efficacy during cancer treatments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Qualité de vie, Support nutritionnel, Proches, Médecins

Keywords : Quality of life, Nutritional support, Relatives, Doctors


Plan


© 2017  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 11

P. 921-928 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des résultats des campagnes de dépistage du cancer du col de l’utérus à Conakry, Guinée
  • Daniel William Athanase Leno, Fatoumata Diaraye Diallo, Ansoumane Yassima Camara, Mamadou Magassouba, Faya Dendo Komano, Ayelama Traore, Delphine Niamy, Julien Tolno, Oumou Cissoko, Mbalia Bangoura, Namory Keita
| Article suivant Article suivant
  • Appel à une meilleure utilisation du midazolam en fin de vie : évaluation des pratiques professionnelles dans un service d’oncologie médicale
  • Aurélie Beneton, Alexis Vallard, Christelle Brosse, Géraldine Poenou, Cécile Pacaut, Nicolas Magné, Stéphanie Morisson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.