Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prescription des antipsychotiques chez les sujets âgés avec une démence dans un hôpital psychiatrique : impact des recommandations de l’HAS - 08/12/17

Doi : 10.1016/j.encep.2016.03.019 
X. Jégouzo a, , M. Desbordes a, S. Delègue a, G. Le Vacon a, M. Patrick b, S. Mouchabac b
a Centre hospitalier du Rouvray, 4, rue Paul-Eluard, 76300 Sotteville-Lès-Rouen, France 
b Département de psychiatrie et de psychologie médicale, CHU Saint-Antoine, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant. 4, rue Paul-Eluard, 76300 Sotteville-lès-Rouen, France.

Résumé

Introduction

Les troubles psycho-comportementaux du sujet âgé présentant un syndrome démentiel sont fréquents. Les antipsychotiques restent très utilisés dans cette indication, malgré de nombreux effets secondaires entraînant un risque accru de mortalité. Cette surmortalité liée à l’utilisation d’antipsychotiques dans les troubles psycho-comportementaux du sujet âgé avec une démence a conduit en 2009 la Haute Autorité de santé à émettre de nouvelles recommandations pour l’ensemble des antipsychotiques dans cette indication. Nous proposons dans cette étude, d’évaluer l’impact de ces recommandations sur la prescription des antipsychotiques dans un hôpital psychiatrique entre 2008 et 2013 chez les sujets âgés avec une démence.

Méthode

Trente patients avec une démence ont été inclus en 2008 et 116 patients en 2013. Nous comparons les prescriptions d’antipsychotiques entre ces 2 années.

Résultats

Nous retrouvons par rapport à 2008 un pourcentage plus important de patients avec une démence sous antipsychotiques en 2013, alors que la posologie quotidienne moyenne prescrite par patient diminue entre ces 2 années dans notre hôpital hormis dans le service de psychiatrie pour personnes âgées. Dans ce service, la posologie moyenne augmente, même si elle reste largement inférieure à celle des autres secteurs.

Conclusion

L’impact des recommandations de la Haute Autorité de santé est limité dans notre hôpital psychiatrique.

Discussion

Le vieillissement de la population a favorisé la création de structures de vie pour patients avec une démence. Dans ce contexte, la prise en charge des troubles psycho-comportementaux dans le cadre d’une démence en hôpital psychiatrique est souvent une solution de dernier recours. Le développement de la gérontopsychiatrie dans notre établissement et notamment la création d’une équipe mobile de psychiatrie du sujet âgé intervenant dans ces structures de vie a probablement entraîné la prise en charge par ce secteur des troubles psycho-comportementaux les plus graves de la région. Nous supposons, que le manque de moyens thérapeutiques disponibles tant sur le plan des interventions non pharmacologiques que pharmacologiques associé à une aggravation de la sévérité des situations cliniques prises en charge, et ce, tout particulièrement dans le secteur de psychiatrie pour personnes âgées, rend difficile l’application de ces recommandations à l’hôpital psychiatrique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Behavioral and psychological symptoms have a high prevalence in dementia. They include mood disorders, psychotic disorders and behavioral disorders such as aggression or screaming. Despite a number of side effects and an increased mortality, antipsychotic drugs are widely prescribed for treatment of this disorder. In France, this increased risk of mortality led in 2009 to the adoption of guidelines concerning all antipsychotics. The guidelines propose a sensible use of antipsychotics after the establishment of non-pharmacological measures. The aim of this study is firstly to assess the impact of the French drug agency warnings on use of antipsychotics in elderly patients with dementia in our psychiatric hospital between 2008 and 2013. Secondly, we compare the prescription of antipsychotics between geriatric psychiatry and other adult medical departments in 2013.

Method

Thirty elderly with dementia were included in 2008 and 116 in 2013. We compare the prescriptions of antipsychotics in terms of percentage of subjects under antipsychotics. For these patients, we measure average number of different antipsychotics prescribed during the hospital stay or on the exit prescription, the average daily dosage per patient, the presence or the absence of association of antipsychotics.

Results

We show that the percentage of subjects under antipsychotics increased between 2008 and 2013 while the average dosage decreased in adult wards except in the geriatric psychiatry ward where the average dosage increased. There is no difference in the average number of different antipsychotics prescribed. In 2013, the geriatric department prescribed more antipsychotics but with lower dosages and lesser associations than in other departments.

Conclusions

The impact of the French guidelines is limited in our psychiatric hospital. It is probable that the lack of means, both human and pharmacologic, as well as the possible worsening of the severity of the behavior and psychotic disorders in patients with dementia make difficult the application of these recommendations for the psychiatric hospital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antipsychotiques, Démence, Recommandations, Troubles psycho-comportementaux

Keywords : Antipsychotic drugs, Dementia, Recommendations, Psycho-behavioral disorders


Plan


© 2016  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 6

P. 516-521 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aliénation parentale, abus psychologique de l’enfant et DSM-5
  • P. Bensussan
| Article suivant Article suivant
  • Étude de l’observance thérapeutique chez une population de patients atteints de schizophrénie au Maroc
  • A. El Ammouri, H. Kisra

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.