Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Peut-on faire une TCC sans thérapeute ? Composantes actives des TCC informatisées pour la dépression - 08/12/17

Doi : 10.1016/j.encep.2016.08.006 
G. Iakimova a, , S. Dimitrova a, T. Burté a, b
a Laboratoire d’anthropologie et de psychologie cognitives et sociales (LAPCOS, EA 7278), université Côte d’Azur, 24, avenue des Diables-Bleus, 06357 Nice cedex 04, France 
b Service de psychiatrie (pôle neurosciences cliniques), université Côte d’Azur, CHU de Nice, hôpital Pasteur, 30, avenue de la Voie-Romaine, 06100 Nice, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Les « C-TCC » (Computer-Based Cognitive Behavior Therapy) proposant une prise en charge thérapeutique avec ou sans guidance thérapeutique. Dans cette revue, notre objectif est de décrire les programmes de C-TCC les plus reconnus pour la dépression et d’analyser leurs composantes actives, leur mode de fonctionnement et leur efficacité.

Méthodes

Cinq C-TCC : Beating The Blues, MoodGYM, Sadness, Deprexis et ODIN et les résultats de 22 essais cliniques randomisés (ECR) ont été analysés selon les dimensions suivantes : caractéristiques, interactivité, méthodologie, structure, organisation et contenus, indictions, mode de recrutement et d’accompagnement, efficacité et expérience des utilisateurs.

Résultats

Les C-TCC restent proches de la bibliothérapie utilisant les codes des TCC. Ils ont une transmission sous mode d’E-learning ou en utilisant un format multimédia mais restent peu interactifs. Utilisées sans accompagnement par un thérapeute ou avec un accompagnement minimal, ces interventions ont une bonne adhésion et efficacité chez des utilisateurs avec une dépression légère et modérée auto-référées mais ces effets sont faibles chez des utilisateurs avec une dépression majeure référées par un médecin. Une guidance thérapeutique permet d’améliorer l’adhésion et l’efficacité des interventions.

Conclusions

Les C-TCC apportent une solution aux barrières de soins pour la prise en charge de la dépression. Cependant, leur efficacité, acceptabilité et conditions d’utilisation restent à préciser pour des patients atteints d’une dépression majeure, pour qui la présence d’un thérapeute et la personnalisation du contenu sont des facteurs essentiels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Computer-delivered Cognitive Behavioral Therapies (C-CBT) are emerging as therapeutic techniques which contribute to overcome the barriers of health care access in adult populations with depression. The C-CBTs provide CBT techniques in a highly structured format comprising a number of educational lessons, homework, multimedia illustrations and supplementary materials via interactive computer interfaces. Programs are often administrated with a minimal or regular support provided by a clinician or a technician via email, telephone, online forums, or during face-to-face consultations. However, a lot of C-CBT is provided without any therapeutic support. Several reports showed that C-CBTs, both guided or unguided by a therapist, may be reliable and effective for patients with depression, and their use was recommended as part of the first step of the clinical care. The aim of the present qualitative review is to describe the operational format and functioning of five of the most cited unguided C-CBT programs for depression, to analyze their characteristics according to the CBT's principles, and to discuss the results of the randomized clinical trials (RCT) conducted to evaluate its effectiveness, adherence and user's experience.

Methods

We analyzed five C-CBTs: Beating The Blues (BTB), MoodGYM, Sadness, Deprexis and Overcoming Depression on the Internet (ODIN) and 22 randomized controlled studies according to 5 dimensions: General characteristics; Methodology, structure and organization; Specific modules, themes and techniques: Clinical indications, recruitment mode, type of users with depression, type and mode of therapist's support, overall therapeutic effects, adherence and user's experience.

Results

The C-CBT have a secured free or pay-to-use access in different languages (English, German, Dutch, and Chinese) but not in French. The programs may be accessed at a medical center or at home via a CD-ROM or via an Internet connection. Some C-CBTs are very close to textual self-helps provided via an E-learning mode (Sadness, MoodGYM, ODIN), others adopt interactive software technologies (Deprexis, BTB), but their interactivity and the possibility of personalization is low. The C-CBTs use similar principles and techniques as in face-to -face CBT (e.g. self-evaluation, psychoeducation, cognitive restructuring, cognitive restructuring of schema, behavioral activation and agenda setting, problem solving techniques, communication and crisis management techniques, relaxation, principles of positive psychology and relapse prevention, positive reinforcement methods, motivational feedbacks, social learning, homework assignments and progress monitoring). The results of the 22 RCSs showed that both the effectiveness and the adherence of the unguided C-CBT is high with self-referred active help-seekers with major depression, but the latter is low with users who are depressed out-patients referred by general practitioners or clinicians. The presence of therapist support improves the effectiveness and the adherence of the C-CBT, especially in clinical out-patients.

Conclusions

In light of the existing insight of the advantages and the inconvenient of the C-CBT, the actual challenge is to find its optimal clinical indication and the modality of its effective use in clinical populations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : C-TCC, I-TCC, Dépression, Thérapie online, TCC

Keywords : C-CBT, Computer-based CBT, Depression, I-CBT, Online therapy


Plan


© 2016  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 6

P. 582-593 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’effet de la méthylphénidate sur l’appétit et le poids
  • R. Bou Khalil, N. Fares, Y. Saliba, J. Tamraz, S. Richa
| Article suivant Article suivant
  • Les interventions basées sur la pleine conscience dans le trouble obsessionnel compulsif : mécanismes d’action et présentation d’une étude pilote
  • M. Gasnier, A. Pelissolo, G. Bondolfi, S. Pelissolo, M. Tomba, L. Mallet, K. N’diaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.