Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kératites fongiques - 08/12/17

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.05.013 
T. Bourcier a, , A. Sauer a, A. Dory b, J. Denis c, M. Sabou c
a Service d’ophtalmologie, Nouvel hôpital civil, EA7290, FMTS, hôpitaux universitaires, université de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France 
b Service de pharmacie, Nouvel hôpital civil, FMTS, hôpitaux universitaires, université de Strasbourg, BP 426, 67091 Strasbourg, France 
c Service de parasitologie – mycologie, plateau technique de microbiologie, Nouvel hôpital civil, FMTS, hôpitaux universitaires, université de Strasbourg, BP 426, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les kératites fongiques ou kératomycoses sont des infections cornéennes auxquelles il faut penser en cas de traumatisme cornéen, de chirurgie cornéenne, de pathologie chronique de surface oculaire, d’utilisation de corticoïdes ou de port de lentilles de contact. Champignons filamenteux ou levures peuvent être en cause. L’existence d’un infiltrat stromal à surface bombée et/ou à bords flous irréguliers, l’extension de l’infectieux en profondeur dans le stroma alors que l’épithélium cicatrise, la présence de foyers infectieux satellites, l’absence d’amélioration des lésions sous traitement antibiotique et leur aggravation sous corticoïdes doivent faire évoquer la possibilité d’une kératite fongique. Dès lors, un grattage cornéen pour examen microbiologique est souhaitable avant de débuter au plus vite un traitement médical antifongique. Le recours à différentes techniques de chirurgie cornéenne est nécessaire dans un nombre non négligeable de cas. Le pronostic des kératites fongiques est bien plus mauvais que celui des kératites bactériennes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Fungal keratitis, or keratomycoses, are corneal infections which must be considered in cases of corneal trauma, prior corneal surgery, chronic ocular surface disease, topical corticosteroids or contact lens wear. Filamentous fungi or yeasts may be involved. Presenting clinical features such as corneal infiltrates with feathery edges and/or raised surface, intact epithelium with deep stromal involvement, satellite lesions, endothelial plaques, lack of improvement with antibiotics and worsening with steroids are suggestive of fungal keratitis. Corneal scraping for laboratory examination is mandatory. Medical management with antifungal eye drops and systemic agents should be started as soon as possible. Surgical interventions are required in a significant number of cases to control the infection. The prognosis of fungal keratitis is worse than that of bacterial keratitis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abcès, Antifongique, Champignon, Cornée, Grattage, Kératite, Levure, Filamenteux, Mycose

Keywords : Abscess, Antifungals, Cornea, Filamentous, Fungus, Keratitis, Mycosis, Scraping, Yeast


Plan


 Retrouvez cet article, plus complet, illustré et détaillé, avec des enrichissements électroniques, dans EMC – Ophtalmologie : Bourcier T, Sauer A, Dory A, Denis J. Kératites fongiques. EMC – Ophtalmologie 2017 [article 21-200-D-27].
☆☆ Version française de l’article qui a été publié précédemment en anglais dans ce journal sous la référence : Bourcier T, Sauer A, Dory A, Denis J. Fungal keratis. Journal Français d’ophtalmologie 2017;40(9): https://doi.org/10.1016/j.jfo.2017.08.001.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 10

P. 882-888 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Medical management of a subretinal Klebsiella pneumoniae abscess with excellent visual outcome without performing vitrectomy
  • A. Martel, B. Butet, J.C. Ramel, D. Martiano, S. Baillif
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de l’iridotomie périphérique au laser dans le glaucome pigmentaire et le syndrome de dispersion pigmentaire : une revue de la littérature
  • J. Buffault, B. Leray, A. Bouillot, C. Baudouin, A. Labbé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.