Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gouttes à gouttes : avons-nous sécurisé nos perfusions ? - 12/12/17

Doi : 10.1016/j.phclin.2017.10.022 
Sarah Fontenay 1, , Emmanuel Lacharme 1, Anne Debonne 2, Bruno Le Falher 2, Olivia Chauvel 1, Jean-luc Pons 1
1 Pharmacie, centre hospitalier Victor-Dupouy, 69, rue du Lieutenant-Colonel-Prudhon, 95100 Argenteuil, France 
2 Hygiène, centre hospitalier Victor-Dupouy, 69, rue du Lieutenant-Colonel-Prudhon, 95100 Argenteuil, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les formations sur le bon usage des dispositifs médicaux (DM) concourent à l’amélioration de la qualité des soins. Suite à la suppression des régulateurs de débit dans notre établissement, une formation sur la perfusion a été mise en place afin de rappeler les bonnes pratiques et accompagner le changement. L’objectif de notre étude était d’évaluer la formation et d’en déterminer les améliorations possibles.

Matériels et méthode

La pharmacie (PUI), l’équipe d’hygiène (EOH), et la formation continue se sont associées afin de proposer aux infirmières (IDE) une formation composée de rappels sur la perfusion, d’ateliers pratiques (comptage de gouttes, positionnement de valves), et d’un quiz regroupant des cas cliniques et calculs de débit. En fin de formation, un questionnaire de validation et de satisfaction concernant la formation était remis aux participants. Ont été extrait du questionnaire : le taux de bonne réponse à chaque item, la note globale et la satisfaction (note et commentaires).

Résultats et discussion

Trois journées d’ateliers ont eu lieu en juin 2017 et permis la formation de 172 participants dont 125 IDE, provenant de 39 services (équipes de jour essentiellement). Sept animateurs (EOH, PUI, industriels) étaient présents pour assurer les différents ateliers. Cent soixante deux questionnaires de validation et de satisfaction ont été remplis. Le questionnaire de connaissance comportait 5 items : les valves anti-retour (questions 1 et 2), le maintien du système clos (3), les perfuseurs par gravité (4) et le débit (5). Pour les questions 1 à 4, le taux de réponses correctes était respectivement de 95,7 %, 99,4 %, 40,1 % et 93,2 %. La cinquième question, ouverte, demandait de citer 3 éléments influençant le débit de perfusion : 133 réponses étaient complètes, 10 incomplètes et 19 erronées. Au total, la note moyenne était de 4,14/5. La satisfaction moyenne était de 9/10 [5–10], plus de la moitié (54,9 %) des participants ayant mis un 10/10. Un intérêt particulier a été trouvé par les soignants dans l’utilisation des valves anti-retour dans les montages en Y. La consommation de ces valves anti-retour est d’ailleurs passée de 46 unités (période juin–août 2016) à 1219 unités (période juin–août 2017).

Conclusion

Cette formation qui a touché l’ensemble des services de l’hôpital a permis un rappel de connaissances sur la perfusion. La note moyenne en fin de formation s’avère excellente avec de très bons acquis notamment sur les valves anti-retour. En revanche, au vu des réponses sur le système clos, il nous faudra revoir notre information pour être plus pertinent. Cette formation interactive a été très appréciée et les IDE ont porté un intérêt à ce sujet. Les prochaines sessions pourraient prendre la forme d’un e-learning permettant d’élargir le public touché. Cette organisation mobilisera moins d’intervenants mais nécessitera une implication accrue des IDE. Cette formation doit également être entendue aux étudiants IDE afin que ces bases essentielles soient acquises.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Perfusion, Formation, Bonnes pratiques, Atelier


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 4

P. 385 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bon usage des dispositifs de traitement par pression négative : état des lieux, définition des besoins, évaluation et élaboration des documents supports
  • Julie Steelandt, Claudine Zulian, Judith Pineau, Suzanne Haghighat, Anne-laure Cordonnier, Pascal Paubel
| Article suivant Article suivant
  • Mise en place d’un dispositif de transfert en système clos pour la préparation de méthotrexate
  • Joachim Baba, Nathalie Del Missier, Nathalie Pons Kerjan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.