Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Essais de stérilité des DMRS en cycle bowie dick en cas de plan blanc - 12/12/17

Doi : 10.1016/j.phclin.2017.10.041 
Aurélie Risa 1, , Huong Porcheret 2, Manuela Lujbanovic 1, Gaelle Hennere 1, Bernadette Coret-Houbart 1
1 Stérilisation centrale, Robert-Ballanger, boulevard Robert-Ballanger, 93600 Aulnay-sous-bois, France 
2 Laboratoire de microbiologie, Robert-Ballanger, boulevard Robert-Ballanger, 93600 Aulnay-sous-bois, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La recommandation de la SF2S portant sur la gestion du matériel en urgence lors d’un afflux massif de blessés indique qu’il est possible de stériliser du matériel conditionné en satellite et en panier opératoire de faible poids en cycle Bowie Dick (BD). La stérilisation en cycle BD (134°C, 3’30) permet-elle d’obtenir un état de stérilité satisfaisant ?

Matériels et méthode

Des essais ont été réalisés pour répondre à cette question aux moyens d’analyses bactériologiques effectuées en laboratoire de microbiologie (essai 1) et un test commercial de contrôle bactériologique (essai 2). (1) Les DMRs susceptibles d’être stérilisés en cycle BD ont été testés microbiologiquement : 12 curettes ont été contaminées par trempage dans une suspension d’E. coli et de S. aureus à 10e6UFC/mL pendant 1h afin de simuler une intervention en chirurgie viscérale (E. coli) ou en chirurgie orthopédique (S. aureus). Suite à la contamination, les curettes (3 curettes dans chacun de nos 4 autoclaves) ont subi le processus de stérilisation : pré désinfection, lavage en laveur désinfecteur, conditionnement en double sachet et stérilisation au moyen d’un cycle BD (134°C–3’30). Ces curettes (dimension permettant l’insertion dans un bouillon de culture) stérilisées en cycle BD ont été mises en culture dans des bouillons cœur cervelle durant 72h à 37°C en aérobiose, puis le bouillon de culture a été repiqué sur gélose au sang. Une lecture de ces géloses a été faite à 48h d’incubation à 37°C. Afin de valider l’adhésion des bactéries sur le matériel, un témoin positif contaminé a été ensemencé sans subir de stérilisation. (2) Seize tests de contrôle bactériologique Attest® laboratoire 3M contenant 10e6 Bacillus steato-thermophilus ont été introduits dans différents types d’emballage (4 containers, 4 doubles sachets, 4 ultra®, 4 triples feuille) et stérilisés en cycle BD. Le résultat est obtenu en 1h en incubateur électronique.

Résultats et discussion

Aucune pousse bactérienne n’a été constatée lors des tests bactériologiques effectués en laboratoire de microbiologie. Seule la mise en culture du témoin positif s’est révélée positive avec une prédominance de E. coli (17,5 %) par rapport à S. aureus, ce qui valide l’adhérence des bactéries sur les DMRs. Les 16 tests Attest® se sont tous révélés négatifs avec destruction de 10e6 germes en cycle BD. Des témoins négatifs stérilisés à 134°C se sont eux aussi révélés négatifs.

Conclusion

Ces résultats indiquent que la stérilisation en BD est possible selon la recommandation de la SF2S et permet d’assurer une qualité microbiologique correcte de la stérilisation fournie. Les indicateurs Attest® ont permis de valider la destruction de 10e6UFC/mL germes présent dans les tubes par un cycle BD. Cette procédure pourrait donc être mise en place lors d’un plan blanc avec une utilisation rapide des DMRS stérilisés dans ces situations d’urgence. Afin de vérifier la reproductibilité de la stérilisation en cycle BD, l’essai 1 sera reproduit lors de deux nouvelles séries de tests.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bowie Dick, Plan Blanc, Stérilité


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 52 - N° 4

P. 394-395 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Études préliminaires pour l’optimisation d’une crème de sirolimus 0,1 %
  • Sephora Belo, Joël Schlatter, Philippe-henri Secretan, Salvatore Cisternino
| Article suivant Article suivant
  • Contrôle de l’efficacité du nettoyage des instruments de phacoémulsification
  • Sandrine Lam, Pauline Thiebot, Damien Talon, Anne-laurence Michel, Rui Batista

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.