Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Symptômes dissociatifs et conduites à risques dans un cas de trouble de stress post-traumatique (TSPT) comorbide d’un trouble lié à l’usage de substances (TUS) - 14/12/17

Doi : 10.1016/j.ejtd.2017.07.001 
G. Tapia a, , b , C. Marquebieille a, J.-M. Delile c, E. Othily a, B. Perez-Dandieu c, d
a Université de Bordeaux, 3ter, place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Laboratoire de psychologie EA 4139, université de Bordeaux, 3ter, place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex, France 
c Centre d’étude et d’information sur les drogues, 33000 Bordeaux, France 
d Institut Michel-Montaigne, 3, allée Elsa-Triolet, 33150 Cenon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les troubles dissociatifs sont bien connus pour majorer la sévérité clinique des troubles mentaux avec lesquels ils apparaissent de manière concomitante. Notamment, il est bien établi que les troubles dissociatifs entretiennent des relations néfastes avec le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et le trouble lié à l’usage d’une substance (TUS).

Objectif

L’objectif de cette étude est de présenter le cas d’une patiente présentant une comorbidité TUS/TSPT assortie de troubles dissociatifs afin d’en discuter les implications psychopathologiques et thérapeutiques. Plus précisément, nous postulons que ce recouvrement symptomatologique favorise l’adoption de conduites à risques chez la patiente.

Méthodologie

Notre patiente, Aurélie, souhaite mettre fin à ses crises d’angoisse et à ses cauchemars qui maintiennent ses consommations d’alcool devenues pathologiques suite à une agression sexuelle. Elle vient de terminer une cure de sevrage en hospitalisation et une post-cure dont elle semble satisfaite, mais les angoisses et les consommations ont repris. Les cognitions et comportements dysfonctionnels, les émotions, les angoisses sont repérés et mis en lien grâce aux éléments des entretiens cliniques et anamnestiques réalisés dès le premier rendez-vous. Par ailleurs, plusieurs outils cliniques sont utilisés pour évaluer le craving alcool (Obsessive Compulsive Drinking Scale [OCDS]), la sévérité des symptômes du TSPT (Posttraumatic Checklist Scale [PCL-S]) et les schémas précoces inadaptés (Young Schema Questionnaire - Short Form [YSQ-S2]). Les liens entre les symptômes associés au TSPT, au TUS, à la dissociation et aux conduites à risques sont donc explorés dans cette étude de cas.

Résultats

Aurélie présente un tableau clinique complexe dans lequel des symptômes de TUS, de TSPT, de dissociation et de conduites à risques sont entremêlés, aggravant la sévérité des symptômes associés.

Discussion

Ces résultats sont discutés au regard de la littérature internationale dans le domaine et réaffirment le rôle crucial de l’évitement des émotions négatives dans les comorbidités associées au TSPT. Des prises en charge ayant déjà montré leur efficacité dans ce domaine telles que l’Eye Movement Desensitization and Reprocessing (EMDR) et la thérapie des schémas seront évoquées à la lumière des réflexions portées sur le cas présenté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Clinical findings have shown that dissociative symptoms worsen the severity of other disorders. Dissociative experiences are also more prevalent among selected populations such as patients with Substance Use Disorder (SUD) and patients with Post-Traumatic Stress Disorders (PTSD).

Objective

We aimed to find if investigating the presence of dissociative symptoms could lead us to better understand clinical dysfunctions among a patient with comorbid PTSD/SUD. Our hypothesis corroborates recent theories, which underline the role of avoidance of emotions in the development of persistent disorders such as PTSD and SUD.

Method

Aurélie wanted to end her anxiety crisis and nightmares, which triggers alcoholic behaviors. Despite a recent treatment for alcohol addiction, her anxiety was still very high and she relapsed. Dysfunctional cognitions and behaviors have been targeted during the first clinical interview. We also used different clinical tools for assessing alcohol craving (Obsessive Compulsive Drinking Scale [OCDS]), PTSD symptoms (Posttraumatic Checklist Scale [PCL-4]) and early maladaptative schemas (Young Schema Questionnaire - Short Form [YSQ-S2]). Thus, in the present case study, we explored the association between PTSD, substance use disorder (SUD), dissociation, and high-risk behaviours.

Results

Our case study showed a complex clinical profile with SUD, PTSD and dissociative symptoms associated with high-risk behaviours.

Discussion

This study could contribute to knowledge on the role of dissociative symptoms in the development of persistent disorders such as PTSD and SUD. The clinical repercussions of these outcomes will be discussed regarding the questions arising when treating dissociated patients with effective methods such as Eye Movement Desensitization and Reprocessing (EMDR) or schema therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : TSPT, TUS, Symptômes dissociatifs, Conduites à risques, Traumatisme

Keywords : PTSD, SUD, Dissociative symptoms, High-risk behaviors, Trauma


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 4

P. 217-226 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Grand angle : le concept de dissociation de Janet à aujourd’hui, dérive et écueil
  • I. Saillot
| Article suivant Article suivant
  • Dissociation and under-regulation of affect in patients with posttraumatic stress disorder with and without a co-morbid substance use disorder
  • K.S. Wegen, A. van Dijke, A. Aalbers, A.M.E.E. Zedlitz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.