Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bacterial keratitis treated by strengthened antibiotic eye drops: An 18 months review of clinical cases and antibiotic susceptibilities - 21/02/18

Kératites bactériennes traitées par collyres antibiotiques renforcés : 18 mois d’analyse rétrospective de cas cliniques et de sensibilité aux antibiotiques

Doi : 10.1016/j.pharma.2017.11.005 
J. Saillard a, L. Spiesser-Robelet a, b, P. Gohier c, T. Briot a, d,
a Pharmacy department, University Hospital of Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers, France 
b Laboratoire éducations et pratiques de santé, université de Paris 13, 93017 Bobigny, Île-de-France, France 
c Division of Ophthalmology, Department of Neuroscience, University Hospital of Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers, France 
d University of Angers, MINT Inserm U1066/CNRS 6021, 4, rue Larrey, 49933 Angers, France 

Corresponding author. Pharmacy department, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers.Pharmacy department, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Purpose

To describe, in patients treated for infectious keratitis, the microorganisms identified and their antibiotic susceptibility over a period of 18 months.

Method

Retrospective, descriptive, non-comparative study. Medical and biological data were extracted from the patients’ file treated with strengthened antibiotic eye drops at Angers University Hospital between January 2015 and June 2016. The main elements noted were the bacteria involved and their susceptibility to antibiotics. Patients’ visual acuity at the start and end of treatment was compared.

Results

Forty-eight patients were included. Almost one bacterium was identified in 31 patients, totalling 43 pathogens of 24 different species. The most frequently found microorganisms were Gram-positive cocci (55.8%), including Staphylococcus Aureus (14.0%) and Epidermidis (14.0%). All Gram-negative bacilli amounted to 30.2% of the identified bacteria, including 9.3% of Pseudomonas aeruginosa. None of the Gram-positive cocci were resistant to vancomycin and all Gram-negative bacilli were susceptible to ceftazidime and amikacin. Following treatment with at least one of the three antibiotic eye drops produced by our pharmacy (amikacin at 50mg/mL, ceftazidime at 50mg/mL and vancomycin at 25mg/mL), patients’ visual acuity was significantly improved (P=0.043).

Conclusion

The study helped identify the bacterial ecology of patients admitted for infectious keratitis. Among the bacteria identified, none were found to be resistant to any of the three strengthened antibiotic eye drops produced by the hospital pharmacy. These eye drops allowed for a rapid and effective treatment of patients and the improvement of their visual acuity before even identifying the bacteria.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Décrire, les microorganismes responsables des kératites bactériennes.

Méthode

Les données médicales et biologiques ont été extraites rétrospectivement des dossiers médicaux des patients traités pour kératites bactériennes par collyres antibiotiques renforcés. L’identification des germes ainsi que leur sensibilité aux antibiotiques ont été notées. Les acuités visuelles des patients avant l’instauration du traitement et à la fin de celui-ci ont été comparées.

Résultats

Au total, 48 patients ont été inclus. Au moins un germe bactérien a été identifié chez 31 patients, soit 43 germes parmi 24 espèces différentes. Les cocci à Gram positif ont été les germes les plus fréquemment rencontrés (55,8 %), dont Staphyloccocus aureus (14,0 %), et Epidermidis (14,0 %). Les bacilles à Gram négatif ont représenté 30,2 % des germes identifiés, incluant Pseudomonas aeruginosa (9,3 %). Aucun cocci à Gram positif n’a été résistant à la vancomycine, tous les bacilles à Gram négatif ont été sensibles à la ceftazidime et l’amikacine. Après traitement avec au moins l’un des trois collyres antibiotiques renforcés produits par la pharmacie du CHU d’Angers (amikacine 50mg/mL, ceftazidime 50mg/mL ou vancomycine 25mg/mL), l’acuité visuelle des patients a été significativement améliorée (p=0,043).

Conclusion

L’écologie bactérienne des patients hospitalisés pour kératite bactérienne et nécessitant un traitement par collyre antibiotique renforcé est désormais connue. Parmi les bactéries identifiées, aucune n’a été résistante à l’un des trois collyres antibiotiques renforcés produits par la pharmacie du CHU. Ces antibiotiques ont permis une amélioration rapide et significative de l’acuité visuelle des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Microbial keratitis, Fortified antibiotics, Antibiotic eye drops, Bacterial ecology, Antibiotic susceptibilities

Mots clés : Kératites bactériennes, Collyres antibiotiques renforcés, Écologie bactérienne, Sensibilité aux antibiotiques


Plan


© 2017  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 2

P. 107-113 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • PLGA-based monolithic filaments prepared by hot-melt extrusion: In-vitro comparative study
  • R. Kamel, H. Abbas
| Article suivant Article suivant
  • Quel bilan à deux ans de la mise en place de l’accompagnement des patients traités par anti-vitamines K ? Le point de vue du pharmacien d’officine
  • C. Mongaret, C. Lepage, L. Aubert, A. Lestrille, F. Slimano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.