Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Emphysème, vous avez dit emphysème ? - 21/02/18

Emphysema, did you say emphysema?

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.10.003 
J. Benzaquen a, , J. Pradelli a, B. Padovani b, CH. Marquette a, S. Leroy a
a Service de pneumologie, hôpital Pasteur, universite Côte-d’Azur, FHU OncoAge, centre hospitalier universitaire de Nice, 06000 Nice, France 
b Service de radiologie, universite Côte-d’Azur, FHU OncoAge, CHU de Nice, 06000 Nice, France 

Auteur correspondant. Service de pneumologie, hôpital Pasteur, centre hospitalier universitaire de Nice, 30, avenue de la Voie-Romaine, CS51069, 06001 Nice cedex 1, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une pathologie fréquente qui, bien que pouvant sembler banale, est susceptible de dissimuler d’autres diagnostics à même d’accélérer son histoire naturelle ou à même de la simuler. Nous présentons le cas de quatre patients, suivis pour BPCO emphysémateuse, mais dont certaines caractéristiques cliniques et radiologiques ont conduit à reconsidérer le diagnostic.

Observations

Une femme de 52 ans, non fumeuse et non ménopausée, suivie pour emphysème, qui présentait finalement une lymphangioléiomyomatose décelée par imagerie sous-diaphragmatique révélant des angiomyolipomes rénaux ; un homme de 44 ans, tabagique, suivi pour un emphysème très rapidement évolutif, présentant finalement une histiocytose langheransienne décelée sur un scanner réalisé quatre ans plus tôt révélant des « nodules troués » ; un ancien avitailleur d’aéroport de 73 ans, non-fumeur, présentant un emphysème sévère, révélant un déficit en alpha-1 antitrypsine ; un homme de 54 ans, non-fumeur, présentant un trouble ventilatoire obstructif sévère, une hypo-atténuation multilobaire et des bronchectasies de même topographie, révélant une forme sévère de syndrome de Swyer-James- MacLeod.

Conclusion

Les quatre observations présentées illustrent la nécessité de savoir remettre en question le diagnostic de BPCO lorsque certaines caractéristiques phénotypiques sont décelées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is a common condition that may initially look simple but may conceal other diseases capable of accelerating its natural history or even simulating it. We describe four cases presenting as COPD with emphysema that were reclassified on the basis of certain clinical characteristics and the radiological pattern.

Case reports

A 52 year old never smoking woman presenting with emphysema was eventually diagnosed as having lymphangioleiomyomatosis on the basis of an abdominal CT scan showing kidney angiomyolipomas. A 44 years old smoker presenting with rapidly evolving emphysema was eventually diagnosed as having Langerhans cell histiocytosis on the basis of a previous chest CT (four years earlier) showing cavitating nodules. An airport refueler, 73 years old, with severe emphysema despite never having smoked, was eventually diagnosed as suffering from alpha-1 antitrypsin deficiency. The last patient was a 54 year old man, a never smoker, who presented with severe airflow limitation and multilobar hyperlucency, with bronchiectasis in the same areas. He was eventually diagnosed as having a severe form of the Swyer–James-MacLeod syndrome.

Conclusion

These four case reports underline the importance of questioning the diagnosis of COPD when certain particular phenotypic characteristics are identified.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diagnostic différentiel, Kyste, BPCO, Emphysème

Keywords : Differential diagnosis, Cyst, COPD, Emphysema


Plan


© 2017  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 1

P. 83-87 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pneumopathie infiltrante diffuse et cancer du pancréas : présentation de deux cas
  • A. Heraudeau, C. Ricordel, A. Sale, M. Lederlin, M. Kerjouan, B. De Latour, F. Llamas-Guttierez, B. Desrues, S. Jouneau
| Article suivant Article suivant
  • Cohorte de patients nouvellement traités par ventilation non invasive à domicile. Étude observationnelle, prospective et multicentrique
  • C. Rabec, J. Gonzalez-Bermejo, A. Cuvelier, P. Cervantes, D. Foret, L. Mounier, B. Melloni, J.-F. Muir

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.