Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quality of life and patient satisfaction in patients with atrial fibrillation on stable vitamin K antagonist treatment or switched to a non-vitamin K antagonist oral anticoagulant during a 1-year follow-up: A PREFER in AF Registry substudy - 21/02/18

Qualité de vie et satisfaction des patients en fibrillation atriale habituellement traités par un antagoniste de la vitamine K par rapport à celles des patients pour lesquels ce traitement a été remplacé par un anticoagulant oral direct, pendant une période d’un an. Une sous étude du registre PREFER in AF

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.04.007 
Raffaele De Caterina a, , Bernd Brüggenjürgen b, Harald Darius c, Sabine Köhler d, Markus Lucerna d, Ladislav Pecen d, Giulia Renda a, Richard John Schilling e, Tessa Schliephacke d, José Luis Zamorano f, Jean-Yves Le Heuzey g, Paulus Kirchhof h
a G. d’Annunzio University Chieti-Pescara, Chieti, Italy 
b Institute for Health Economics, Steinbeis-University, Berlin, Germany 
c Vivantes Hospital, Berlin, Germany 
d Daiichi-Sankyo, Munich, Germany 
e London Bridge Hospital, London, UK 
f University Hospital Ramón y Cajal, Madrid, Spain 
g Georges Pompidou Hospital–René Descartes University, 75908 Paris, France 
h University of Birmingham, Birmingham, UK 

Corresponding author. Institute of Cardiology, G. d’Annunzio University, c/o Ospedale SS. Annunziata, Via dei Vestini, 66013 Chieti, Italy.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Non-vitamin K antagonist oral anticoagulants (NOACs) are being introduced for stroke prevention in non-valvular Atrial Fibrillation (AF), and promise to be accepted better than Vitamin K Antagonists (VKAs) by patients, improving their Quality of Life (QoL).

Aim

To assess to what extent patient-related factors influence decisions to switch from a VKA to a NOAC.

Methods

The PREFER in AF Registry collected data at baseline in 2012 — at the beginning of NOAC prescriptions — and at 1-year follow-up, in 6412 patients in seven Western European countries. QoL and patient satisfaction questionnaires (EQ-5D-5L and/or PACT-Q2) were completed in 3777 patients at both visits. Data were compared across categories of patients on stable treatment with a VKA (i.e. continuously over the previous 12 months) (n=2102) or recently switched (within 12 months) from a VKA to a NOAC (n=213) during a 1-year follow-up, allowing a snapshot of factors influencing the switch at a time when NOACs were being introduced into the market.

Results

Compared to patients on stable treatment with a VKA, switched patients were similar in terms of age, sex, body mass index and other risk factors, but had lower prevalences of hypertension and heart valve dysfunction, and a lower rate of use of concomitant treatment with antiplatelet/anti-inflammatory agents; they also had a lower CHA2DS2-VASc score. Among 25 features investigated, switched patients more often reported bruising or bleeding, complained about bruising, were dissatisfied with the anticoagulant treatment, and reported mobility problems and anxiety/depressive traits.

Conclusions

At the beginning of NOAC prescriptions, European doctors tended to switch from VKAs to NOACs those patients at lower risk than “non-switchers”. Complaints about bruising or bleeding, dissatisfaction with treatment, mobility problems and anxiety/depression traits appear to be related to — and may have influenced — the choice to switch from a VKA to a NOAC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les anticoagulants oraux directs (AOD) ont été introduits pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral dans la fibrillation atriale non valvulaire dans le but d’être mieux acceptés que les antagonistes de la vitamine K (AVK) par les patients, de façon à améliorer leur qualité de vie (QdV). Nous avons cherché à préciser dans quelle mesure les facteurs liés aux patients influençaient la décision de remplacer un AVK par un AOD.

Méthodes et résultats

Le registre PREFER in AF a recueilli des données de base en 2012, au début des prescriptions d’AOD et à un an chez 6412 patients de 7 pays d’Europe de l’ouest. Des questionnaires de satisfaction et de QdV (EQ-5D-5L et/ou PACT-Q2) ont été remplis par 3777 patients aux deux visites, permettant d’avoir un instantané de la QdV et de la satisfaction dans cette cohorte de patients en fibrillation atriale. Les données ont été comparées dans les différentes catégories de patients maintenus sous AVK pendant les 12 mois précédents (n=2102) par rapport à ceux qui ont eu, dans ces 12 mois, un remplacement d’un AVK par un AOD (n=213) durant une période de suivi d’un an, permettant d’identifier les facteurs qui ont influencé le remplacement par un AOD au début de l’introduction de ces médicaments sur le marché. Par comparaison aux patients restés sous antivitamine K, les patients qui ont eu un remplacement avaient le même âge, le même sexe, le même index de masse corporel ainsi que d’autres facteurs de risque, mais étaient moins souvent hypertendus, moins souvent traités concomitamment par des antiplaquettaires ou des anti-inflammatoires ou avaient moins souvent des dysfonctions valvulaires. Ils avaient également un score de CHA2DS2-VASc plus bas. Parmi 25 paramètres investigués, les patients qui ont eu un remplacement avaient rapporté plus souvent des ecchymoses ou des saignements, étaient plus souvent insatisfaits du traitement anticoagulant et avaient rapporté plus de problèmes de mobilité ainsi que des traits anxieux ou dépressifs.

Conclusions

Au début des prescriptions d’AOD, les médecins européens ont eu tendance à remplacer AVK par AOD chez des patients à plus faible risque que ceux pour lesquels ils n’ont pas modifié le traitement. Les plaintes concernant ecchymoses ou saignements, l’insatisfaction du traitement, les problèmes de mobilité et les traits d’anxiété/dépression apparaissent comme étant liés au choix de remplacement d’un AVK par un AOD et avoir pu l’influencer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Non-vitamin K antagonist oral anticoagulants, Vitamin K antagonists, Atrial fibrillation, Switching, Quality of life, Patient satisfaction

Mots clés : Anticoagulants oraux directs, Antivitamine K, Fibrillation atriale, Changement de traitement, Qualité de vie, Satisfaction du patient

Abbreviations : AF, CHA2DS2-VASc, INR, NOAC, QoL, VKA


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 2

P. 74-84 - février 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Social network as teaching material in medical school: Review and perspectives
  • Quentin Fischer, Pascal Nhan, Fabien Picard, Olivier Varenne
| Article suivant Article suivant
  • Dosing issues with non-vitamin K antagonist oral anticoagulants for the treatment of non-valvular atrial fibrillation: Why we should not underdose our patients
  • Jean-Guillaume Dillinger, Boris Aleil, Saida Cheggour, Ygal Benhamou, Yannick Béjot, Sylvestre Marechaux, Aurelien Delluc, Laurent Bertoletti, Nicolas Lellouche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.