Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Mycoplasmes - 22/02/18

[90-05-0225-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(17)74612-2 
C. Bébéar a, b, c, , Ch. Bébéar a, b
a USC EA 3671, Infections humaines à mycoplasmes et chlamydiae, Centre national de référence des IST bactériennes, Université de Bordeaux, Campus Bordeaux Carreire, 146, rue Léo-Saignat 33076 Bordeaux cedex, France 
b INRA, USC EA 3671, Infections humaines à mycoplasmes et chlamydiae, 33076 Bordeaux, France 
c Laboratoire de bactériologie, CHU de Bordeaux, 33076 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les mycoplasmes pathogènes pour l'homme sont Mycoplasma pneumoniae, Mycoplasma genitalium, Mycoplasma hominis et Ureaplasma spp. qui regroupent deux espèces, Ureaplasma urealyticum et Ureaplasma parvum. M. pneumoniae provoque des infections respiratoires aiguës, le plus souvent bénignes et serait le deuxième agent bactérien responsable de pneumonies communautaires pédiatriques, après le pneumocoque. Les infections évoluent sur un mode endémique avec de petites poussées épidémiques tous les quatre à sept ans. M. genitalium et Ureaplasma spp. sont des agents d'urétrites non gonococciques (UNG) aiguës, persistantes ou récurrentes. M. genitalium est la deuxième cause d'UNG derrière Chlamydia trachomatis et le seul mycoplasme responsable de cervicites. M. hominis et Ureaplasma spp. sont des commensaux des voies génitales basses, mais peuvent provoquer des infections génitales hautes, des troubles de la reproduction et des infections chez les immunodéprimés. Le diagnostic des infections à Ureaplasma spp. et à M. hominis peut se faire par culture à l'aide de trousses permettant l'identification, la quantification et l'étude de la résistance aux antibiotiques. Le développement des méthodes moléculaires a permis des progrès majeurs dans le diagnostic, l'épidémiologie et l'étude de la résistance aux antibiotiques de M. pneumoniae et M. genitalium. Les antibiotiques actifs sur les mycoplasmes appartiennent aux tétracyclines, aux macrolides et apparentés et aux fluoroquinolones. Des résistances intrinsèques dans le groupe des macrolides sont observées chez M. hominis. Des résistances acquises aux tétracyclines sont observées chez Ureaplasma spp. et chez M. hominis. Des résistances acquises aux macrolides et apparentés sont apparues chez M. pneumoniae et M. genitalium, ainsi que des résistances aux fluoroquinolones chez ce dernier. L'augmentation de la prévalence de la résistance aux macrolides chez M. genitalium conduit à recommander la détection de cette résistance en cas d'infection à ce mycoplasme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Mycoplasma pneumoniae, Mycoplasma genitalium, Mycoplasma hominis, Ureaplasma spp., Infections respiratoires, Infections génitales


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Mycobacterium tuberculosis
  • Chantal Truffot-Pernot, Emmanuelle Cambau, David Trystram, Vincent Jarlier
| Article suivant Article suivant
  • Neisseria meningitidis et Branhamella catarrhalis
  • M.-K. Taha

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.