Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chimiothérapie intraveineuse à domicile en cancérologie pédiatrique : une expérience monocentrique - 23/02/18

Intravenous chemotherapy at home: A pediatric monocentric experience

Doi : 10.1016/j.bulcan.2017.10.026 
Amandine Bertrand 1, , Bertrand Favier 2, Yves Devaux 3, Florence Goy 1, Anna Marcault-Derouard 4, Véronique Veyet 1, Marie Cervos 1, Matthias Schell 1, 4
1 Centre Léon-Bérard, hospitalisation à domicile pédiatrique, IHOPe, 1, place du Pr-J.-Renaut, 69373 Lyon cedex 08, France 
2 Centre Léon-Bérard, département de pharmacie, Lyon, France 
3 Centre Léon-Bérard, hospitalisation à domicile adulte, 28, rue Laennec, 69008 Lyon, France 
4 ESPPéRA, ERRSPP Rhône-Alpes, 1, place du Pr-J.-Renaut, 69373 Lyon cedex 08, France 

Amandine Bertrand, centre Léon-Bérard, institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique, service d’hospitalisation à domicile, 1, place du Pr-J.-Renaut, 69373 Lyon cedex 08, France.

Résumé

Introduction

Notre service d’hospitalisation à domicile a développé l’administration de chimiothérapies (CT) intraveineuses (IV) à domicile pour des enfants atteints de cancer.

Méthodes

Analyse rétrospective, monocentrique avec identification des patients ayant reçu au moins une cure de chimiothérapie en hospitalisation à domicile en 2015.

Résultats

Deux cent quarante-quatre séquences de chimiothérapies ont été réalisées en 2015 pour des enfants. Nous avons identifié deux types de chimiothérapies à domicile. Le pédiatre onco-hématologue de l’hôpital de jour prescrit la chimiothérapie. L’enfant reçoit le j1 à l’hôpital. L’hospitalisation à domicile prend le relais pour les jours suivants. Pour une cure remplaçant une hospitalisation conventionnelle, le médecin traitant examine l’enfant et valide l’absence de contre-indication clinique. Le pédiatre onco-hématologue de l’hospitalisation à domicile, vérifie les valeurs biologiques et prescrit la chimiothérapie. Dans tous les cas, la chimiothérapie est préparée par la pharmacie hospitalière, livrée à domicile ou en hôpital de jour et l’équipe d’hospitalisation à domicile coordonne les soins et forme les infirmiers diplômés d’état libéraux. Pour les deux prises en charge, l’équipe d’hospitalisation à domicile récupère les bilans, valide informatiquement la chimiothérapie, gère le matériel et organise les venues à l’hôpital. Une collaboration étroite entre le service d’hospitalisation à domicile, les intervenants libéraux et les médecins oncologues référents est indispensable pour le bon fonctionnement.

Discussion

Ce type de fonctionnement permet de mettre en place une chimiothérapie à domicile pour un nombre croissant de patients. Il permet de limiter le nombre de transports pour des enfants habitant souvent à grande distance de l’hôpital de référence et dont les traitements nécessitent de nombreuses hospitalisations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Our home care unit (HCU) developed the administration of IV chemotherapy at home for some pediatric oncologic patients.

Methods

We conducted a retrospective monocentric analysis, leading to identify patients with at least one sequence of chemotherapy at home in 2015.

Results

Two hundred and forty four sequences of home chemotherapy have been administered in 2015. We identified two situations for home IV chemotherapy. Pediatric oncologist of day hospital prescribes the sequence. The chemotherapy is delivered at hospital for the first day. HCU takes over for the next days at home. For a sequence replacing a conventional hospitalization, the attending physician examines the patient, and confirm the clinical validation. The pediatric oncologist of HCU checks lab exams, and prescribes the chemotherapy. For both situations, IV chemotherapy is prepared by our hospital pharmacy, delivers at home or at day hospital, and HCU team manages home material and organizes hospitalization.

Conclusions

This kind of organization allows setting up home IV CT for more and more patients. It allows to limit daily hospitalization for some patients living far from the hospital, and whose therapies lead to several hospitalizations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chimiothérapie, Hospitalisation à domicile, Pédiatrie, Cancer

Keywords : Chemotherapy, Home care services, Pediatrics, Cancer


Plan


© 2017  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 2

P. 155-161 - février 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pretreatment blood neutrophil/lymphocyte ratio is associated with metastasis and predicts survival in patients with pancreatic cancer
  • Jing Guo, Mengwan Wu, Lihong Guo, Qiang Zuo
| Article suivant Article suivant
  • Hépatite B : dépistage et traitement en oncologie
  • Anaïs Jaillais, Anne Herber-Mayne, Louis D’Alteroche, Alain Landau, Yacine Merrouche, Stéphane Vignot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.