Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pharmacological treatment of premature ejaculation - 12/03/08

Doi : 10.1016/j.sexol.2007.07.001 
P. Assalian 1  : MD
Human Sexuality Unit, Montreal General Hospital, 1650, Cedar avenue, Montreal, Quebec H3G 1A4, Canada 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Premature ejaculation (PE) is currently the most common male sexual complaint. Despite its frequency, there is a lack of universally accepted definition, etiology and treatment. Recently, however, new proposals for the DSM-V classification have been proposed. In 1960's, premature ejaculation was considered a learned behavior that had to be treated by behavioral therapy, such as the so-called stop-start technique. The efficacy of this method was questioned. Physicians have always looked for medication that could delay ejaculation. Many studies, controlled and open label, have now clearly shown that PE can be treated quickly and effectively with clomipramine and SSRI's. Clomipramine can be given in doses of 10-50 mg daily. Paroxetine can be prescribed as 10-20 mg daily. In certain cases, combination of both medications can be prescribed to patients. Daily dosing is preferred so as to promote spontaneity in sexual relations. Guidelines for the pharmacological treatment of PE were developed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

À l'heure actuelle, la plainte sexuelle masculine la plus courante, concerne l'éjaculation prématurée (EP). Malgré sa fréquence, il n'existe pas de définition, d'étiologie et de traitement universellement acceptés. Récemment, une nouvelle proposition de classification pour le DSM-V a été faite. Dans les années 1960, l'éjaculation précoce était considérée comme un comportement acquis, qui devait être traité par thérapie comportementale, comme les techniques comportementales «arrêt-départ» ou de compression squeeze technic. L'efficacité à long terme de ces méthodes a été remise en question. Les praticiens ont toujours recherché des médicaments qui pourraient retarder l'éjaculation. De nombreuses études contrôlées et ouvertes ont maintenant clairement montré que l'EP pouvait être traitée rapidement et effectivement par la clomipramine et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS). La clomipramine peut être administrée en doses quotidiennes de 10 à 50 mg. La paroxetine peut être prescrite à la dose de 10-20 mg par jour. Dans certains cas, la combinaison des deux médicaments peut être prescrite. La prescription quotidienne est préférable pour permettre la spontanéité des rapports. Des recommandations pour le traitement de l'EP ont été développées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Resumen

La Eyaculación prematura (EP), es actualmente la queja sexual más frecuente. A pesar de su frecuencia, no existe una definición, ni una etiología ni un tratamiento que se acepte universalmente. Recientemente, sin embargo, se ha llevado a cabo una nueva propuesta de clasificación por el DSM-V. En los años 60, la EP fué considerada como un comportamiento adquirido que debía ser tratado por terapia comportamental, como la llamada técnica del arranque-parada. La eficacía de éste método fué cuestionado. Los médicos, siempre han buscado una medicación que pudiese retrasar la eyaculación. Numerosos estudios, controlados y abiertos, han mostrado, ahora, claramente que la EP puede ser rápida y eficazmente tratada con clomipramina e inhibidores selectivos de la recaptación de la serotonina (ISRS). La clomipramina puede ser administrada en dosis de 10 a 50 mg por día. La paroxetina puede ser prescrita en dosis de 10 a 20 mg diarios. En algunos casos, se puede prescribir, también, una combinación de ambos medicamentos. La dosis diaria es preferible para facilitar la espontaneidad de las relaciones sexuales. Se han desarrollado directrices para el tratamiento farmacológico de la EP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Premature ejaculation, SSRI's, Clomipramine, Daily dosing, Pharmacological treatment

Mots clés : Éjaculation prématurée, ISRS, Clomipramine, Traitement pharmacologique

Palabras clave : Eyaculación prematura, ISRS, Clomipramina, Tratamiento farmacológico


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 1

P. 5-8 - janvier-mars 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • New challenges: The need for independency
  • M.D. Waldinger
| Article suivant Article suivant
  • Aspects psychologiques de l'éjaculation prématurée
  • R. Porto

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.