Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévention et prise en charge initiale des hémorragies du post-partum immédiat : amélioration des maternités au travers des indicateurs de qualité 2013–2017 - 07/03/18

Doi : 10.1016/j.respe.2018.01.029 
S. Morin , A. Solomiac, L. May
 Haute Autorité de santé, Saint-Denis-la-Plaine, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Depuis 2013, dans le cadre des recueils nationaux de la Haute Autorité de santé, les maternités françaises recueillent tous les deux ans les indicateurs de qualité sur la prévention et la prise en charge initiale des hémorragies du post-partum immédiat (HPPI). Deux indicateurs concernent la prévention immédiate après l’accouchement : la délivrance (prophylaxie par ocytocine), la surveillance minimale en salle de naissance ; un indicateur sur la prise en charge initiale des HPPI (diagnostic et geste endo-utérin).

Méthodes

L’ensemble des maternités (500 en 2017) ont audité chaque fois 60 dossiers d’accouchements et 60 dossiers d’HPPI maximum, tirés au sort à partir du PMSI (en 2017 : 30 789 dossiers d’accouchements et 16 822 dossiers d’HPPI analysés). Les moyennes de chaque indicateur sont calculées par maternité. Les indicateurs permettent la comparaison inter-établissements et le suivi dans le temps.

Résultats

Les moyennes nationales des résultats des indicateurs se sont améliorées au cours des trois campagnes : prévention de l’hémorragie lors de la délivrance après un accouchement : +9pts (80 % versus 89 %) ; surveillance clinique minimale en salle de naissance dans les deux heures qui suivent l’accouchement : +17pts (53 % versus 70 %) ; prise en charge initiale d’une hémorragie du post-partum (HPP) : +13pts (67 % versus 80 %) Il persiste néanmoins une variabilité inter-maternités. L’absence totale de trace de prophylaxie par ocytocine était constatée dans 20 % des dossiers en 2013, elle est de 7 % en 2017.

Discussion/Conclusion

Les maternités suivent et améliorent leurs pratiques comme le montrent les résultats des indicateurs, mais également la dernière enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (baisse des décès maternels notamment ceux liés aux hémorragies), ainsi que l’enquête nationale périnatale soulignant l’adéquation de plus en plus forte des pratiques aux recommandations : comme celle observée sur l’administration préventive systématique d’ocytocine pour prévenir les hémorragies du post-partum, recommandée depuis 2004, poussé par les indicateurs depuis 2012 et qui est quasi généralisée en 2016.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maternité, Hémorragie du post-partum immédiat, Indicateur de qualité et de sécurité des soins, Dossier patient, Recueil national


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° S1

P. S15-S16 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Typologie des naissances prématurées dans les maternités de niveau inadapté à leur âgé gestationnel
  • A. Roussot, É. Combier, J. Cottenet, C. Quantin
| Article suivant Article suivant
  • Impacts de la distance domicile-maternité sur la morbi-mortalité et les pratiques professionnelles en périnatalité
  • J. Fresson, A. Bergonzoni, A. Vilain, E. Ylmaz, S. Rey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.