Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Création d’une structure d’urgences vasculaires intestinales (SURVI) : quel intérêt, comment faire en pratique, quelles perspectives ? - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.064 
O. Corcos
 LVTS inserm 1148, structure d’urgences vasculaires intestinales (SURVI), Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive, université Paris 7 Denis-Diderot, hôpital Beaujon, Assistance publique–hôpital de Paris, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La création en janvier 2016 d’une Structure d’urgences vasculaires intestinales (SURVI) au sein de l’AP–HP vise à offrir aux patients d’Île-de-France atteints d’infarctus mésentériques (ou ischémie mésentérique aiguë [IMA]) une prise en charge multidisciplinaire innovante et curative, selon le modèle des Stroke Centers. Il s’agit de la première structure de ce type sans équivalent connu au niveau national et international pour une pathologie digestive sévère, méconnue et de mauvais pronostic. D’un point de vue médical, le projet repose sur les résultats de notre étude pilote publiée en 2013 qui permettait d’envisager de transformer le pronostic (« passer d’une mortalité de 80 % à une survie de 80 % »), de réduire les taux de résection intestinale à moins de 40 % et d’éviter chez la majorité de malades le recours à une nutrition parentérale de longue durée. SURVI a permis la création d’une filière de malades et propose une prise en charge multidisciplinaire associant gastroentérologie, radiologie diagnostique et interventionnelle, chirurgie vasculaire, chirurgie digestive, réanimation et cardiologie. Cette prise en charge cible la viabilité intestinale et répond aux principes thérapeutiques suivants : traitement médical multimodal adapté à la physiopathologie, revascularisation de l’intestin ischémique et résection de l’intestin nécrotique. Cette prise en charge avait été évaluée dans une étude pilote dans notre centre sur 18 malades et publiée en 2013 dont les résultats permettaient d’envisager un changement radical du pronostic avec une survie >80 % et un taux de résection intestinale <40 %. Nous avons plus récemment confirmé ces résultats en vie réelle. Depuis l’ouverture en janvier 2016 et jusqu’à septembre 2017, plus de 150 patients avec IMA ont été admis (sur 340 séjours au total) et ont reçu la prise en charge multimodale et multidisciplinaire, dont plus de 50 % avec revascularisation artérielle. Parmi les formes artérielles aiguës, 86 % ont survécu, 32 % ont eu une résection intestinale et 13 % nécessitaient la poursuite d’une nutrition parentérale. En l’absence d’une offre de soins définie de type SURVI, les malades ne sont pas orientés et sont dispersés au sein des établissements de santé sans prise en charge homogène, avec souvent abstention thérapeutique. SURVI constitue un modèle organisé et structuré autour de la stratégie multimodale et multidisciplinaire dédiée (« protocole SURVI »), dont la vocation vise à s’exporter. La perspective d’export et de diffusion du modèle SURVI nous a permis d’identifier et de fédérer autour d’un projet commun 12 centres hospitalo-universitaires en régions disposant des ressources multidisciplinaires nécessaires à la prise en charge des patients selon le protocole SURVI. L’objectif principal du programme national SURVI est d’améliorer les soins proposés aux patients, notamment en réduisant les disparités géographiques et de prise en charge, et finalement pronostiques. Ce réseau SURVI permettra d’harmoniser les pratiques, de constituer des études multicentriques et de diminuer les disparités géographiques. À cet objectif s’ajoute celui d’amélioration des connaissances. Pour cela, nous envisageons de développer une cohorte nationale des maladies vasculaires et ischémiques entériques (MaVIE) qui s’appuiera sur le réseau SURVI de centres universitaires et sentinelles répartis sur l’ensemble du territoire national. Les résultats apportés par l’étude MaVIE pourraient étendre le champ de la connaissance et modifier profondément les pratiques et le pronostic de l’ischémie intestinale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prise en charge, Infarctus mésentérique, Ischémie mésentérique aiguë


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 100-101 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical des lésions occlusives de l’artère mésentérique supérieure : techniques et résultats
  • L. Chiche
| Article suivant Article suivant
  • Résultats des revascularisations rétrogrades de l’artère mésentérique supérieure pour ischémie mésentérique aiguë
  • Y. Castier, A. Roussel, N. Della Schiava, R. Coscas, O. Corcos, T. Lermusiaux, M. Coggia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.