Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteinte des petites fibres nerveuses - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.068 
J.-P. Lefaucheur 1, 2
1 Service de physiologie-explorations fonctionnelles, Hôpital Henri-Mondor, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 
2 EA 4391, excitabilité nerveuse et thérapeutique, Faculté de Médecine de Créteil, Université Paris-Est Créteil, 8, rue du général Sarrail, 94000 Créteil, France 

Résumé

Dans le contexte des érythermalgies, il est toujours envisageable que le phénomène douloureux et vasomoteur paroxystique puisse correspondre à une atteinte des petites fibres nociceptives et autonomes. Ceci conduit à réaliser des examens spécifiques, car l’examen électroneuromyographique, qui est l’examen de référence dans les neuropathies périphériques, se doit d’être « normal » si l’atteinte des petites fibres est élective. Alors, on pourra mettre en évidence cette atteinte par la mesure de la densité intra-épidermique de fibres nerveuses sur biopsie cutanée, ou des tests neurophysiologiques, tels que l’enregistrement des potentiels évoqués aux stimulations nociceptives (laser) ou la quantification des seuils de sensibilité thermique, ou différents tests du système nerveux autonome. Or ces tests ne sont sensibles qu’à la perte en fibres de petit diamètre (A-delta ou C), ce qui ne rend pas compte des mécanismes à l’origine de la douleur neuropathique, notamment paroxystique déclenchée par des variations thermiques tissulaires ou cutanées. Une perte sélective en petites fibres sensitives ne génère intrinsèquement qu’un déficit sensitif qui n’a pas obligatoirement de caractère douloureux. Aussi, attribuer la cause de douleurs neuropathiques à une neuropathie lésionnelle des petites fibres n’a aucun sens physiopathologique, même s’il existe des liens indirects entre ces deux conditions. En fait, il n’est pas possible d’expliquer de façon univoque le tableau érythermalgique, notamment sur la base uniquement des lésions des petites fibres. Ce tableau reflète l’implication de mécanismes complexes et variés, impliquant différents types de fibres nerveuses. Dans ce contexte, l’approche clinique et paraclinique doit être améliorée pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents. Il est impératif de bien interpréter les données apportées par les examens complémentaires et de les corréler aux signes et symptômes cliniques présentés par les patients et qui doivent être bien caractérisés sémiologiquement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Douleur, Neuropathie périphérique


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 102 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Érythermalgies : nosologie et évolution des concepts
  • I. Lazareth
| Article suivant Article suivant
  • Érythermalgies : rôle de la microcirculation
  • P. Carpentier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.