Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’intérêt de l’élastographie en écho-Doppler vasculaire - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.077 
J.-P. Laroche , G. Böge, D. Brisot, M. Nou- Howaldt, S. Mestre-Godin, M. Benhamou, M. Tapon, C. Zappulla, E. Marnas, C. Calais
 Service de médecine vasculaire, hôpital Saint-Éloi, CHU de Montpellier, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’élastographie est une technique ultrasonographique en plein essor, qui permet l’évaluation non invasive des caractéristiques biomécaniques des tissus sains et pathologiques. L’objectif des méthodes d’élastographies est de mesurer la rigidité des tissus. Il est ainsi possible de différencier les structures « dures » des structures « molles ». Aujourd’hui, le système qui semble être le plus abouti et validé est l’élastographie ShearWave™ (SWE™). Si les premières études ont été consacrées à la cancérologie (sein, foie, thyroïde), de nouvelles applications vasculaires voient le jour dans la littérature. Principe de l’élastographie ShearWave (d’après Mathilde Wagner, service de radiologie diagnostique et oncologique, hôpitaux universitaires Pitié-Salpêtrière, Charles-Foix). Après repérage échographique de la zone d’intérêt, la fenêtre d’étude est placée à ce niveau, puis on applique une onde ultrasonore focalisée à différentes profondeurs. Cette onde est à l’origine d’une onde de compression. La compression du tissu génère des ondes de cisaillement, perpendiculaires à l’onde de compression. Grâce à la technique d’imagerie ultrarapide, la propagation des ondes de cisaillement est mesurée en temps réel. Des cartes paramétriques sont fournies en direct. La mesure d’élasticité E en kiloPascals (kPa) est déduite de la vitesse des ondes de cisaillement selon la formule E=3ρVc2, dans une zone d’étude appelée Qbox. En médecine vasculaire, cette nouvelle approche est a priori intéressante pour évaluer l’âge d’un thrombus veineux, ainsi mieux connaître son histoire naturelle et enfin devenir un outil précieux en cas de récidive thrombotique dans le même territoire. De plus, la texture du thrombus est probablement différente selon le facteur déclenchant de la thrombose veineuse : facteur déclenchant ou non, cancer et selon sa topographie. De plus, l’évaluation du thrombus postsclérothérapie pourrait être intéressante de même que le suivi du thrombus post fibrinolyse. Aujourd’hui, des études de faisabilité sont en cours en France avec notamment les travaux de Luc Bressollette (CHU de Brest). Si l’étude du thrombus nous interpelle en médecine vasculaire, d’autres applications de l’élastographie sont possibles et ont fait l’objet d’études préliminaires in vitro et in vivo : la texture de la plaque carotidienne, quantification de la plaque « molle », le contrôle des endoprothèses aortiques, le lymphœdème, le syndrome des loges musculaires (étude de la dureté du muscle post effort). L’élastographie est une voie d’avenir incontestable, les médecins vasculaires doivent envisager cette évolution, les constructeurs qui mettent à notre disposition ce nouvel outil doivent travailler à nos côtés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Élastographie, Veines, Datation thrombus


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 108 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faut-il rechercher des résistances aux antiplaquettaires chez les patients devant bénéficier d’une angioplastie des artères périphériques ?
  • R. Attal, L. Drouet
| Article suivant Article suivant
  • Le diaphragme du bulbe carotidien : une cause souvent méconnue d’AVC du sujet jeune
  • E. Houdart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.