Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

État des connaissances sur l’indice de pression systolique de repos et post-effort chez les médecins vasculaires en formation dans quatre facultés de médecine en France - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.091 
O. Stivalet 1, , G. Mahé 1, 2, L. Omarjee 1, S. Chaudru 2, C. Hoffmann 3, L. Bressollette 3
1 Unité de médecine vasculaire, pôle d’imagerie médicale et explorations fonctionnelles, hôpital Pontchaillou, Rennes, France 
2 Inserm, CIC 1414, université Rennes 1, Rennes, France 
3 Service de médecine interne et pneumologie, CHU de Brest, Brest, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’indice de pression systolique à la cheville (IPS) de repos et l’IPS post-effort sont des tests diagnostiques recommandés pour l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Le niveau des médecins en formation de médecine vasculaire n’est pas connu. Nous avons évalué le niveau de connaissance concernant ces examens chez les médecins vasculaires en formation dans 4 facultés de médecine en France.

Matériels et méthodes

Nous avons inclus dans une étude transversale, l’ensemble des 19 médecins présents à un séminaire de formation en 2016, qui ont dû remplir deux questionnaires concernant leurs connaissances à propos de l’IPS de repos et post-effort. Les questions conformes aux recommandations proposées par les experts en médecine vasculaire, portaient sur le choix de l’équipement à utiliser, le choix des artères, le nombre de mesures à réaliser, le calcul de l’IPS, l’indication de la mesure post-effort et l’interprétation des résultats.

Résultats

Parmi les 19 médecins en formation, ayant tous accepté de remplir les questionnaires, il y avait 11 médecins en première année (à 6 mois de formation) et 8 médecins en deuxième année (à 18 mois de formation). Aucun n’a répondu correctement à l’intégralité des questions concernant les mesures de pression de repos et post-effort. Deux médecins avaient les connaissances pour réaliser l’ensemble de la procédure de mesure d’IPS de repos tandis qu’aucun n’avait l’intégralité des connaissances pour réaliser celles de l’IPS post effort (p=0,48). Douze médecins ont répondu correctement aux questions concernant l’interprétation de l’IPS de repos contre deux médecins pour celles de l’IPS post-effort (p=0,001). Le nombre de médecins qui avait réalisé plus de 20 mesures de pression était plus important pour l’IPS de repos que pour l’IPS post-effort (84 % (n=16), 5 % (n=1), p<0,001). Quatre médecins (21 %) avaient rapporté connaître les recommandations actuelles de l’American Heart Association sur les mesures d’IPS.

Conclusion

Cette étude montre pour la première fois le faible niveau de connaissances concernant l’IPS de repos et post-effort des médecins vasculaires en formation dans quatre facultés de médecine en France. Des études pour déterminer les méthodes d’apprentissage et d’évaluation optimale pour ces deux tests diagnostiques sont à réaliser.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Indice de pression systolique de repos, Indice de pression systolique post-effort


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 115-116 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et déterminants de l’athérosclérose chez les patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et traités par les anti-rétroviraux
  • A.-M. Aboubakar Djalloh, E. Soya, A. Ekou, E. Monney, F. Ello, J.J. N’djessan, S. Diatema, C. Konin, S. Eholié
| Article suivant Article suivant
  • Analyse des performances de marche de 10 000 utilisateurs réguliers d’un tracker d’activité connecté
  • C. Le Hello, B. Trombert, A. Morel, A. Chieh, B. Brouard, C. Boissier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.