Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise en place et évaluation d’une filière ambulatoire de prise en charge de la maladie thromboembolique veineuse à partir des services d’urgences en CHU : résultats de 20 mois de pratique - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.097 
H. Desmurs-Clavel 1, , P. Bureau du Colombier 1, A. Addala 1, J. Fattoum Lamouchi 2, A. Long 1, K. Tazarourte 2

Groupe Gemmat3

1 Service de médecine interne, médecine vasculaire, hôpital E. Herriot, 69437 Lyon cedex 03, France 
2 Urgences médicales, hôpital E. Herriot, 69437 Lyon cedex 03, France 
3 Hospices civils de Lyon, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Étude des caractéristiques et de la morbi-mortalité à 30jours des patients pris en charge dans une filière de consultation dédiée à la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) à partir des urgences mises en place depuis février 2016.

Introduction

La MTEV représente 1 % des patients vus en service d’urgences et une meilleure stratification de risque (score de sPESI, critères Hestia, recommandations ANSM) ainsi que la mise à disposition de traitement anticoagulant plus facile d’emploi invitent à prendre en charge en ambulatoire de plus en plus de patients. Une filière dédiée à cette prise en charge avec des consultations à j3, m1 et un suivi ultérieur directement à partir du service d’urgences et assuré par les médecins vasculaires a été créée dans notre CHU.

Matériel et méthode

Analyse rétrospective des dossiers des patients vus en consultation au sein de la filière.

Résultats

Du 15 février 2016 au 31 octobre 2017, 69 patients (43 hommes et 26 femmes) d’âge moyen 51,23 ans (20–93 ans) ont bénéficié d’une prise en charge ambulatoire. Cinquante patients ont été vus entre j1 et j3, et 19 patients à un mois en première consultation car ils avaient été hospitalisés en moyenne 48heures en UHCD ou service de post urgences (12–72heures). Les tableaux cliniques se composaient de 24 embolies pulmonaires (EP) isolées, 18 thromboses veineuses (TV) proximales, 19 TV distales et 8 EP avec TV. Les 19 patients hospitalisés et vus à m1 sont 17 EP et 2 TVP proximales étendues. Aucun patient n’est décédé ni n’a dû être réhospitalisé au cours du premier mois, alors que 4 patients ne répondaient pas stricto sensu aux critères de prise en charge ambulatoire (une patiente avec cancer évolutif connu, une femme enceinte, un patient schizophrène et une patiente avec aggravation du tableau clinique sous traitement). Les traitements sont pour 97 % un AOD, et pour 2 patients une HBPM (cancer ou grossesse).

Conclusion

La prise en charge de la MTEV ambulatoire ou semi-ambulatoire à partir des services d’urgences est possible avec une sécurité clinique pour les patients, à condition de respecter les critères de gravité et les critères socio-économiques définis et d’avoir une collaboration étroite entre les médecins urgentistes et les médecins vasculaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie thromboembolique veineuse, Prise en charge ambulatoire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 118 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact pronostique d’une thrombose veineuse profonde asymptomatique chez les patients pris en charge pour embolie pulmonaire
  • S. Fiori, S. Accassat, J. Catella-Chatron, L. Bertoletti, V. Chambefort, C. Duvillard, B. Seffert
| Article suivant Article suivant
  • Érythermalgies : étude neurologique et microcirculatoire d’une série de 33 patients
  • I. Lazareth, P. Reach, R. Attal, A. Stansal, V. Gautier, D. Sfeir, U. Michon-Pasturel, P. Ghaffari, P. Priollet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.