Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse des pratiques de dépistage de l’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique. Données du registre REMOTEV - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.101 
E.-M. Cordeanu , W. Younes, C. Mirea, A.-M. Faller, A. André, J. Di Cesare, A.-S. Frantz, M. Canuet, S. Gaertner, D. Stephan
 HTA, maladies vasculaires et pharmacologie clinique, nouvel hôpital Civil, CHU, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HTPC) est une complication grave et sous-diagnostiquée de l’embolie pulmonaire (EP). L’objectif de ce travail était d’estimer l’incidence de l’HTPC 1 an après la phase aiguë d’une EP, en analysant les pratiques de dépistage dans des conditions d’exercice habituel de suivi.

Matériel et méthodes

REMOTEV est un registre monocentrique, prospectif, en soins courants, incluant tous les patients victimes de MTEV hospitalisés de manière consécutive. Du 01/10/2013 au 31/01/2016, 276 patients victimes d’une EP de sévérité intermédiaire ou élevée ont été inclus dans REMOTEV. Parmi eux, 241 ont bénéficié d’un suivi de plus de 3 mois. La dyspnée, ainsi que les événements majeurs (récidives, complications hémorragiques et décès), ont été recueillis de manière prospective; les résultats échocardiographiques, scintigraphiques et du cathétérisme droit (KTD) i.e. PAPm25mmHg et PAPO<15mmHg, ont été recueillis rétrospectivement. L’échocardiographie transthoracique (ETT) permettait le calcul d’une probabilité d’HTPC faible/intermédiaire/élevée selon les recommandations européennes (vitesse de régurgitation tricuspidienne>2,8m/s, dysfonction ventriculaire droite).

Résultats

Dans notre cohorte, l’incidence à 1 an de l’HTPC confirmée par KTD était de 3,7 %. Au total, 85 % des patients dyspnéiques à 3 mois et 37 % des patients asymptomatiques ont bénéficié d’une ETT de dépistage. Seuls 40 % des patients ayant une probabilité échographique intermédiaire ou élevée d’HTPC ont bénéficié d’une scintigraphie pulmonaire. La présence d’une dyspnée, en tant que point d’appel du diagnostic d’HTPC, avait une valeur prédictive positive (VPP) de 14,5 %, ignorant 20 % des HTPC ultérieurement confirmées par KTD. La probabilité élevée d’HTPC basée sur les critères échocardiographiques avait une VPP de 37 %. Dans notre cohorte, la mortalité toutes causes à 1 an était de 11,6 %.

Conclusion

Le dépistage de l’HTPC souffre d’une adhérence partielle aux recommandations en vigueur, révélant une nécessité d’actualiser la stratégie de dépistage recommandée, en couplant l’ETT à la symptomatologie, et en intégrant les facteurs prédictifs dans la démarche afin de permettre un dépistage plus précoce de l’HTPC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypertension pulmonaire chronique thromboembolique, Embolie pulmonaire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 120 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Spécificités des lymphœdèmes associés au syndrome de Turner
  • S. Vignes, L. Simon, C. Fourgeaud, B. Benoughidane
| Article suivant Article suivant
  • Lymphœdèmes associés à la prise de sirolimus : à propos de 15 patients
  • S. Vignes, L. Simon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.