Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ischémies digitales : présentation clinique, étiologies et suivi à long terme. Une cohorte de 323 patients - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.106 
A. Raimbeau 1, , M.-A. Pistorius 1, Y. Goueffic 2, J. Connault 1, P. Plissonneau 3, B. Maurel 2, J. Reignier 4, K. Asehnoune 5, M. Aartifoni 1, Q. Didier 1, G. Gautier 1, J.-N. Trochu 3, B. Rozec 5, C. N’Gohou 6, C. Durant 1, P. Pottier 1, B. Planchon 1, C. Agard 1, O. Espitia 1
1 Service de médecine interne 
2 Service de chirurgie vasculaire 
3 Service de cardiologie 
4 Service de réanimation médicale 
5 Service d’anesthésie, réanimation chirurgicale 
6 Département de l’informatique médicale, CHU de Nantes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Les ischémies digitales (ID) sont une entité rare et hétérogène auxquelles est cependant, confronté le médecin vasculaire ; l’ischémie du membre supérieur est quarante fois moins fréquente que celle des membres inférieurs. L’objectif de cette étude était d’évaluer les étiologies, les traitements, les pronostics et l’évolution à long terme des ID dans la plus grande cohorte jamais rapportée.

Malades et méthodes

Nous avons inclus les patients présentant des ischémies digitales, avec ou sans nécrose, limitées ou non aux doigts sur la période de janvier 2000 à décembre 2016 au sein du CHU de Nantes. Nous avons recueilli les données rétrospectives portant sur l’étiologie, la récidive d’ID, les amputations digitales et la survie globale.

Résultats

Les ischémies digitales d’origine cardio-emboliques (IDCE) étaient l’étiologie principale avec 59 patients (18,3 %), suivie des patients atteints de sclérodermie systémique (SSc) avec 52 patients (16 %), les ID idiopathiques représentaient 38 patients (11,7 %), les maladies de Buerger avec 30 patients (9,3 %), les causes iatrogéniques avec 30 patients (9,3 %) et les néoplasies avec 20 patients (6,2 %). Les patients avec une IDCE étaient significativement plus vieux et présentaient plus d’hypertension artérielle alors que les maladies de Buerger consommaient plus de tabac et de cannabis. Sur le plan clinique, les patients avec une IDCE avaient plus de pâleur des doigts et de douleur à la fois nociceptive et neuropathique alors que les SSc présentaient plus de nécrose digitale. Le suivi à long terme a montré des récidives significativement plus fréquentes dans le groupe SSc par rapport à tous les autres groupes (p<0,0001 versus idiopathique et IDCE, p=0,003 versus maladie de Buerger) et plus de récidives dans le groupe maladie de Buerger par rapport au groupe IDCE (p=0,005). La mortalité était significativement plus importante dans le groupe IDCE par rapport au groupe SSc (p<0,0001), idiopathique (p=0,0093) et maladie de Buerger (p=0,0007).

Conclusion

Dans cette étude, les étiologies principales d’ID étaient les cardiopathies emboligènes, la SSc et les ID idiopathiques. Cette étude montre une augmentation de l’étiologie iatrogénique en comparaison aux séries d’ID précédentes. Les ID de la SSc sont associées à un mauvais pronostic local alors que les IDCE sont associées à un mauvais pronostic général. Les ID dans la SSc et la maladie de Buerger sont associées à plus de récidive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ischémie digitale, Suivi


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 122 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Identification des freins au dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale en médecine générale : étude qualitative auprès de 14 médecins généralistes exerçant à Paris
  • J. Niclot, A. Stansal, P. Priollet
| Article suivant Article suivant
  • Traitement du syndrome de congestion pelvienne associé aux varices des membres inférieurs. Technique et résultats
  • Q. Senechal, P. Echegut, L. Jarboui, C. Teriitehau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.