Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Agénésie de la veine cave inférieure. À propos de 2 cas - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.121 
M. Ammi , A. Hatri, O. Hocine, F. Hamrour, F. Kessal, S. Taharboucht, M. Mammeri, S. Zekri, R. Guermaz, M. Brouri, A. Tebaibia
 Alger, Algérie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’agénésie de la veine cave inférieure (AVCI) est une anomalie vasculaire extrêmement rare, retrouvée dans 0,0005 à 1 % de la population générale, souvent asymptomatique elle est retrouvée d’une manière fortuite. Responsable d’une stase veineuse et d’insuffisance veineuse, l’AVCI serait retrouvée dans 5 % des cas de thromboses veineuses des patients jeunes.

Patients et méthodes

Nous rapportons 2 cas d’agénésie de la veine cave inférieure avec présentation clinique différente.

Résultats

Le 1er patient était âgé de 32 ans, sans antécédent pathologique notable, tabagique, hospitalisé pour bilan étiologique d’un premier épisode de thrombose veineuse profonde proximale ilio-fémoro-poplitée gauche, sans facteur déclenchant ; la réalisation d’un scanner abdominal dans le cadre de l’exploration objectivait une agénésie de la VCI. Le 2e patient âgé de 34 ans était hospitalisé pour un ulcère de jambe veineux bilatéral récidivant, suite à une insuffisance veineuse bilatérale importante. L’exploration vasculaire menait vers une agénésie de la VCI.

Conclusion

L’AVCI est rare. Elle devrait être systématiquement évoquée devant les thromboses veineuses profondes des membres inférieurs, proximales, idiopathiques, et devant une insuffisance veineuse bilatérale, d’autant plus si elles surviennent chez des sujets jeunes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Agénésie de la veine cave inférieure, Thrombose


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 128-129 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude des moyennes des vitesses systoliques maximales des artères de la base du crâne enregistrées au Doppler transcrânien chez l’adulte drépanocytaire sans complication neurovasculaire
  • L. Desnos, A. Blanchet-Deverly
| Article suivant Article suivant
  • Indice de pression à l’orteil et compression veineuse en milieu gériatrique
  • M. Adam, A.-S. Sarrazin, J. Hampton, A. Perez-Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.