Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

État des lieux de la prescription de la thromboprophylaxie dans les services de médecine en CHU : étude transversale un jour donné - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.136 
C. Durdilly-Ferry , A. Long, R. Chapurlat, A. Hot, H. Desmurs-Clavel

les membres du groupe Gemmat

 Médecine vasculaire, hôpital Edouard-Herriot, hospices civils de Lyon, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

La maladie thromboembolique veineuse constitue une complication fréquente et grave de l’hospitalisation pour des soins médicaux aigus. L’efficacité de la thromboprophylaxie en médecine est admise suite aux études MEDENOX, P. Cependant, la prescription de cette prophylaxie semble aléatoire. Des recommandations françaises (ANSM) et américaines (ACCP) existent, mais l’adéquation entre la prescription de la thromboprophylaxie au quotidien dans les services de médecine et ces recommandations varie de 17 à 70 % suivant les études.

Matériel et méthode

Nous avons réalisé une étude transversale dans les services de médecine interne et de rhumatologie du CHU, afin de savoir si les prescriptions de thromboprophylaxie étaient en accord avec les propositions de l’ANSM et de l’ACCP. Nous avons effectué une extraction de données à partir des dossiers informatisés des patients hospitalisés dans ces services un jour donné. Pour chaque patient, ont été notés les caractéristiques démographiques, le diagnostic d’hospitalisation, les facteurs de risque de maladie thromboembolique.

Résultats

Soixante-douze patients ont été inclus sur les 84 hospitalisés dans les 5 unités. La prescription de la thromboprophylaxie se faisait de façon appropriée chez 72 % des patients selon les recommandations de l’ANSM et chez 78 % des patients selon les recommandations de l’ACCP. Lorsque la thromboprophylaxie était inadaptée aux recommandations, elle l’était principalement par excès, surtout chez les patients âgés (9 patients sur 9) et chez les patients cancéreux (3 patients sur 4). Seulement 21 % des patients ayant reçu une thromboprophylaxie médicamenteuse ont bénéficié de la mise en place d’une compression.

Conclusion

L’adéquation entre la prescription de la thromboprophylaxie dans les services de médecine et les recommandations était satisfaisante. Afin d’optimiser les prescriptions et d’éviter un sur-risque hémorragique lors des prescriptions par excès, un enseignement sera proposé en début de chaque semestre d’internat aux prescripteurs des services de médecine du CHU. Une réévaluation est prévue après cet enseignement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thromboprophylaxie, Recommandations


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 135-136 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie thromboembolique veineuse en réanimation : aspects cliniques, facteurs étiologiques et pronostiques
  • R.-M. Hamidi
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du parcours de soins du patient présentant un œdème chronique des membres inférieurs d’origine lymphatique ou post-thrombotique
  • G. Bozon, S. Mestre-Godin, M. Nou Howaldt, J.-P. Laroche, G. Choron, L. Le Collen, C. Calais, J.-P. Galanaud, I. Queré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.