Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du parcours de soins du patient présentant un œdème chronique des membres inférieurs d’origine lymphatique ou post-thrombotique - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.137 
G. Bozon , S. Mestre-Godin, M. Nou Howaldt, J.-P. Laroche, G. Choron, L. Le Collen, C. Calais, J.-P. Galanaud, I. Queré
 Service de médecine vasculaire, CHU Saint-Éloi, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’œdème chronique des membres inférieurs est la conséquence d’un excès de liquide dans le secteur interstitiel. C’est une pathologie fréquente, invalidante et multifactorielle. Sa prise en charge est habituellement ambulatoire et en soins primaires. Cependant, il peut nécessiter des traitements complexes et spécifiques. La mise en place d’un parcours de soins standardisé est susceptible d’améliorer la prise en charge.

Objectifs

Évaluer le parcours actuel de soins de patients souffrant d’un lymphœdème primaire ou d’un syndrome post-thrombotique d’un membre inférieur en termes de recours aux professionnels de santé. Évaluer l’impact de l’étiologie de l’œdème chronique sur le parcours de soins. Nous faisons l’hypothèse qu’il existe une différence notable entre les parcours de soins des patients atteints par ces deux types d’œdèmes chroniques.

Matériel et méthode

Étude ancillaire de l’étude transversale et prospective CHROEDEM. Une sélection de 40 patients présentant soit un lymphœdème primaire, soit un syndrome post-thrombotique d’un membre inférieur, ont été interrogés sur leur prise en charge.

Résultats

Soixante-quinze pour cent des patients souffrant de lymphœdème primaire et 55 % des patients ayant un syndrome post-thrombotique bénéficiaient d’une prise en charge pluriprofessionnelle, p=0,10. Celle-ci impliquait particulièrement le médecin traitant, le médecin vasculaire, et soit le kinésithérapeute (surtout en cas de lymphoœdème), soit l’infirmier (surtout en cas de syndrome post-thrombotique) ou parfois le podologue. En ville, le correspondant référent du médecin vasculaire était le médecin traitant (80 % en cas de syndrome post-thrombotique, 60 % en cas de lymphœdème) et le kinésithérapeute (45 %) en cas de lymphœdème. Le pharmacien contribuait à l’éducation thérapeutique du patient.

Conclusion

La prise en charge d’un œdème chronique post-thrombotique ou lymphatique est multidisciplinaire. Le médecin traitant et le médecin vasculaire sont les principaux acteurs, ainsi que le kinésithérapeute en cas de lymphœdème. L’infirmier et le pharmacien interviennent dans une moindre mesure. Ces données suggèrent qu’en cas de mise en place d’un parcours de soins standardisé de l’œdème chronique lymphatique ou post-thrombotique, ces cinq professionnels de santé sont appelés à y jouer un rôle central.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Œdème chronique, Parcours de soins


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 136 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • État des lieux de la prescription de la thromboprophylaxie dans les services de médecine en CHU : étude transversale un jour donné
  • C. Durdilly-Ferry, A. Long, R. Chapurlat, A. Hot, H. Desmurs-Clavel, les membres du groupe Gemmat
| Article suivant Article suivant
  • Mise en place d’un parcours de soin du dépistage précoce du risque vasculaire après une pré-éclampsie – premiers résultats
  • M. Raymond, A. Wahbi, M. Lacou, J. Connault, M. Hamidou, N. Winer, Y. Caroit, C. Durant, M. Artifoni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.