Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence des antécédents cardiovasculaires sur le devenir des sujets amputés vasculaires - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.141 
S. Prudhomme
 Unité de médecine vasculaire, CHU Dupuytren, 87042 Limoges cedex, France 

Résumé

Objectifs

Les patients amputés majeurs sur artériopathie oblitérante des membres inférieurs sont une population fragile. Le taux de mortalité est estimé à 44,8 % à un an. L’un des facteurs retrouvés influençant la mortalité sont les antécédents cardiovasculaires. Le but de ce travail est de comparer le taux de mortalité et les évènements cardiovasculaires au sein d’une population d’amputés majeurs avec et sans antécédents cardiovasculaires.

Matériels et méthodes

La base COPART est une cohorte prospective de 2520 patients, dont 173 amputés majeurs. Une analyse multivariée a permis de comparer les deux groupes en fonction du sexe et de l’âge, des facteurs de risques cardiovasculaires et des comorbidités.

Résultats

Sur 173 amputés majeurs, 108 patients avaient des antécédents cardiovasculaires et 65 n’en avaient aucun. Dans le groupe avec antécédents, 25 sont décédés et 3 ont présenté au moins un événement cardiovasculaire non mortel à 1 an. Dans le second groupe, on compte 15 décès et 1 évènement cardiovasculaire. Après analyse multivariée ajustée à l’âge et au sexe (modèle 1) puis modèle 1+facteurs de risque cardiovasculaires (modèle 2), puis modèle 2+comorbidités, aucun résultat n’est significatif entre les deux groupes pour le « critère mortalité » (0,5759 [0,495–3,544] ; OR : 0,6898 [0,445–3,395] ; OR : 0,0978 [0,725–56,48]. Pour le critère « évènements cardiovasculaires », les résultats sont similaires.

Conclusion

Il semblerait qu’il n’existe aucune différence entre le groupe amputés majeurs avec antécédents et amputés majeurs sans antécédents cardiovasculaires en termes de mortalité et d’évènements cardiovasculaires à un an.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Amputation majeure, Antécédents cardiovasculaires


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 137 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incidence et facteurs de risque d’un premier épisode d’érysipèle chez l’enfant et le jeune adulte de moins de 25 ans porteurs d’un lymphœdème primaire
  • S. Mestre, I. Quéré, L. Le Collen, C. Calais
| Article suivant Article suivant
  • Les médecins généralistes avaient-ils intégré en 2017 les progrès réalisés dans la prise en charge de la maladie veineuse thromboembolique ?
  • J. Suhl, H. Sanson, P. Priollet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.