Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats fonctionnels sur une cohorte lilloise des différentes stratégies thérapeutiques chez le patient claudicant - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.145 
S. Debruyne 1, , J. Sobocinski 2, M. Rochoy 3, A.-L. Madika 1, M.-A. Sevestre 4, C. Mounier-Vehier 1
1 Service de médecine vasculaire et hypertension, institut cœur-poumon, CHRU de Lille, université de Lille, Lille, France 
2 Service de chirurgie vasculaire et endovasculaire, centre de l’aorte, institut cœur-poumon, CHRU de Lille, université de Lille, Lille, France 
3 Département de médecine générale, faculté de médecine de Lille, université de Lille, Lille, France 
4 Laboratoire d’explorations fonctionnelles, service de médecine vasculaire, CHRU d’Amiens-Picardie, université d’Amiens, Amiens, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La claudication du patient artériopathe l’amène à réduire ses activités physiques quotidiennes avec un impact délétère sur les facteurs de risque cardiovasculaires (CV). La sédentarité participe à l’évolutivité de la maladie athéromateuse. Cette étude a comparé les résultats fonctionnels (qualité de vie et distance de marche parcourue) de 3 stratégies thérapeutiques actuellement préconisées dans l’artériopathie des membres inférieurs.

Méthode

De janvier 2013 à décembre 2015, nous avons étudié une population de patients claudicants (stade 1-2-3 de Rutherford) ayant consulté à l’hôpital cardiologique de Lille dans les services de médecine et chirurgie vasculaires. Suivant le mode de prise en charge initial, nous avons constitué trois groupes : réadaptation seule (G1), prise en charge combinée associant réadaptation et revascularisation (G2) ou revascularisation seule (G3). Le critère de jugement principal reposait sur l’évolution du périmètre de marche après prise en charge initiale et au cours du suivi. Cette évaluation était déterminée de manière objective par un test de marche et de manière subjective par le clinicien. Les objectifs secondaires étaient la survenue d’évènements cardiovasculaires au cours du suivi. Le seuil de significativité était à 5 %.

Résultats

Cent seize patients ont été inclus (41, 40 et 35 respectivement dans les 3 groupes). Le suivi médian était de 4 ans. Il était noté une amélioration significative de la distance de marche dans les trois groupes (p=0,018), avec un bénéfice plus important pour les patients du groupe 2 (+87,5 % vs +61 % dans G1 et +56 % dans G3 ; p=0,018). Sur le plan fonctionnel, une amélioration significative de la qualité de vie et des douleurs était relevée au cours du suivi (p=0,006) quel que soit le mode de prise en charge, en particulier pour le groupe 2 (+79 % vs +42 % dans G1 et +48 % dans G3 ; p=0,0025). La majorité des patients présentant une complication cardiovasculaire après traitement initial était des patients en revascularisation seule (G3 : 49 %) avec notamment plus d’AVC dans ce dernier groupe (p=0,019).

Conclusion

Notre étude souligne le bénéfice fonctionnel plus important d’une prise en charge combinée chez le patient claudicant, comparativement à la revascularisation ou à la réadaptation vasculaire prescrites isolément.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AOMI, Réadaptation vasculaire


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 139 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mésusage et iatrogénie des anticoagulants oraux directs chez les patients atteints de cancer : à propos de trois cas
  • L. Benzidia, R. Gendreau, A. Hij, C. Frère, D. Farge-Bancel
| Article suivant Article suivant
  • Le parcours de soins du patient porteur d’ulcères des membres inférieurs d’origine vasculaire dans la région du Languedoc-Roussillon
  • A. Manzanilla, M. Nou, I. Quéré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.