Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thrombophilie chez la femme enceinte. Conséquences et recommandations - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.012 
G. Plu-Bureau
 Hôpital Port-Royal–Cochin, unité de gynécologie endocrinienne et unité d’hémostase, 123, boulevard Port-Royal, 75014 Paris, France 

Résumé

Objectifs

Mise au point de la prise en charge du risque de thrombose veineuse pendant la grossesse des femmes ayant une thrombophilie héréditaire. Savoir proposer les meilleures stratégies préventives issues des recommandations françaises et internationales.

Méthodes

Revue systématique de la littérature scientifique et apport des méta-analyses les plus récentes. Comparaison des différentes recommandations des sociétés savantes internationales.

Résultats

La grossesse augmente le risque de thrombose veineuse d’un facteur 5 à 6 comparativement aux femmes de même âge non enceintes. Les données récentes françaises issues de la base de données SNIRAM apportent des résultats intéressants concernant le niveau de risque thromboembolique veineux pendant la grossesse et en post-partum. Si l’histoire familiale augmente ce risque, l’existence d’une thrombophilie biologique modifie ce risque de façon très variable dépendant du type de thrombophilie familiale. Ainsi les données de la méta-analyse de F Croles publiée fin octobre 2017 dans le BMJ confirme les résultats de la méta-analyse de Robertson mais détaille de façon plus précise les différents niveaux de risque et fournit des risques absolus de thrombose veineuse. Pour ces auteurs, ce sont le déficit en antithrombine et les mutations homozygotes du facteur V ou du facteur II qui constituent les situations les plus à risque justifiant une thromboprophylaxie pendant la grossesse et/ou le post-partum. Ainsi le risque absolu de VTE des femmes ayant un déficit en antithrombine est de 7,3 % (1,8–15,6 %) pendant la grossesse et de 11,1 (3,7–21,0 %) en post-partum. Ces résultats sont issus de 4 études totalisant seulement 125 femmes. Les déficits en protéine C ou S sont aussi considérés comme des situations à risque. En revanche, les auteurs considèrent que les femmes ayant une mutation du facteur V ou du facteur II à l’état hétérozygote sont à un niveau de risque ne justifiant pas systématiquement une prophylaxie pendant la grossesse ou en post-partum s’il n’existe aucun antécédent familial de thrombose veineuse. Ces données ne concernent que les femmes n’ayant pas eu de VTE avant la grossesse. Les recommandations sont bien sûr différentes s’il existe un antécédent personnel de VTE.

Conclusion

La thromboprophylaxie des VTE pendant la grossesse et le post-partum doit tenir compte de l’ensemble des facteurs de risque, les thrombophilies biologiques prenant une place importante dans la discussion de cette prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Thrombophilie


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 78 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Nouveaux facteurs de risque génétiques de thrombose
  • P.-E. Morange
| Article suivant Article suivant
  • Place des anticoagulants oraux directs dans le traitement des thrombophilies et du syndrome des antiphospholipides
  • S. Zuily

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.