Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Non-maturation, sténoses, thromboses de fistules artérioveineuses : diagnostic et principes du traitement - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.019 
T. Pourchez
 Clinique Ambroise-Paré-de-Béthune-Beuvry, rue Delbecque, 62660 Beuvry 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La fistule artérioveineuse représente la meilleure voie d’abord pour hémodialyse. Elle forme un circuit vasculaire depuis l’aorte jusqu’à l’oreillette droite. La portion la plus visible est la zone de ponction qui doit être facilement accessible et de débit suffisant. Le débit important provoqué par l’anastomose calibrée entre l’artère et la veine entraîne une dilatation progressive des vaisseaux sains. Les vaisseaux de mauvaise qualité ne vont pas se dilater, ou pire se sténoser voire se thromboser. Le patient doit être averti de cette possible évolution. Il surveille sa fistule avec un stéthoscope et le souffle doit être entendu sur environ 20cm à partir de l’anastomose. Les fistules inutilisables d’emblée avec un délai maximum de 2 mois (non-maturation) ou secondairement (sténoses) doivent être corrigées par des traitements chirurgicaux ou endovasculaires, pour diminuer le temps d’exposition du patient à un cathéter. Un bilan clinique et paraclinique permet de repérer les anomalies en cause pour rendre la fistule utilisable. Les veines dilatées, mais trop profondes doivent être superficialisées. Cette situation est le plus souvent prévisible, en particulier chez l’obèse. Les artères qui ne se dilatent pas sous l’effet d’une fistule peuvent parfois être dilatées, ou imposer de trouver une autre artère pour alimenter la fistule. Les veines « pathologiques » peuvent être dilatées ou exclues par la création d’une nouvelle anastomose. Elles peuvent provoquer le développement de collatérales qui sont le témoin de la sténose, et pas la cause de la non-maturation. Leur ligature est exceptionnellement indiquée. Pour les fistules déjà utilisées, la dégradation peut être due à une sténose proche de l’anastomose qui provoque une baisse de débit. Le traitement repose sur une nouvelle anastomose pour les fistules de l’avant-bras. La plupart des autres cas relèvent de la dilatation. Les sténoses sur le drainage veineux provoquent une augmentation de pression dans la veine avec une veine battante et des saignements au retrait des aiguilles. La dilatation est le traitement habituel. La chirurgie s’adresse à des cas particuliers. Le recours à un stent nu ou couvert doit être exceptionnel. Les thromboses se traduisent par une disparition du frémissement et du souffle. Elles sont dues à des sténoses « négligées » qu’il faut traiter rapidement, et il faut bien entendu enlever les caillots. Le dépistage précoce des sténoses et leur traitement au bon moment prévient les thromboses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fistule artérioveineuse, Complication


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 80-81 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Suivi des abords vasculaires
  • M. Hanoy, F. Le Roy
| Article suivant Article suivant
  • Angioplastie écho-guidée des sténoses d’abord vasculaire
  • O. Pichot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.