Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Données épidémiologiques : athérosclérose et cancer - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.022 
E. Messas
 Service de médecine vasculaire, hôpital Européen-Georges-Pompidou, 75015 Paris, France 

Résumé

L’espérance de vie des patients porteurs de cancer s’est allongée considérablement ces vingt dernières années exposant ainsi ces malades au développement d’effets secondaires vasculaires de certains médicaments ou à l’accélération de l’athérosclérose assez fréquente chez ces patients le plus souvent de plus de 50 ans. L’artériopathie oblitérante athéroscléreuse touche plus d’un million de personnes en France avec principaux facteurs de risque : le tabac, le diabète et l’insuffisance rénale chronique. Ces patients ont une morbidité cardiovasculaire élevée avec un risque de 40 % à 5 ans d’infarctus, d’AVC ou de mortalité vasculaire. Cependant, plusieurs études et registres ont démontré que seule 50 % de la mortalité totale pouvait être expliquée par un évènement cardiovasculaire. Un registre récent COPART qui collige tous les patients hospitalisés en France pour leur artériopathie (Paris, Limoges, Toulouse, Bordeaux) a permis de mieux appréhender ce type de population. Les résultats confirment à 2 ans une mortalité totale de 16 % avec la moitié d’origine non cardiovasculaire avec les cancers et les infections en tête. Ainsi, nous discuterons lors de cette présentation de ces deux types de situation : cancer ou son traitement accélérant l’athérosclérose et cancer comme cause importante de la mortalité chez des patients athéroscléreux et plus particulièrement artériopathes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI)


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 82 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ischémie de membre liée aux abords vasculaires : prévention, diagnostic et principes du traitement
  • G. Franco
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage du cancer en France, principes et pratiques
  • J. Trédaniel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.