Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les modèles d’intervention en Afrique : place de la télémédecine ? - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.033 
J. Joubert
 Département de médecine, université de Melbourne, Australie 

Résumé

Contexte

La prévalence des maladies non transmissibles (MNT) augmente en Afrique subsaharienne. En 2008, les maladies non transmissibles représentaient 29 % de tous les décès en Afrique du Sud (OMS 2011) et en 2012, les mortalités dues aux maladies non transmissibles étaient passées à 43 % (OMS 2014b). D’ici à 2030, on estime que les décès dus aux maladies non transmissibles dépasseront les maladies transmissibles, maternelles, périnatales et nutritionnelles combinées. Il est impératif de concevoir de nouveaux modèles de soins pour les maladies non transmissibles en se basant sur les concepts de dépistage, de prévention et de contrôle. Le soutien technologique pourrait compenser le manque de services et en particulier de services spécialisés.

Méthodes

Des examens utilisant les principales bases de données rapportant de nouveaux modèles de soins primaires (deux), des interventions par téléphone mobile (deux) et une méta-analyse du succès de la télémédecine en Afrique subsaharienne ont été étudiés et analysés.

Résultats

Trois modèles conceptuels de prise en charge des maladies non transmissibles dans les pays d’Afrique subsaharienne ont été identifiés et utilisés pour élaborer un cadre a priori pour la synthèse et l’analyse des données. Un nouveau modèle conceptuel basé sur trois concepts plus élevés : dépistage, prévention et contrôle des maladies non transmissibles avec des sous-catégories d’amélioration de la qualité, des ressources humaines, de l’aide à la décision et des systèmes de santé a été proposé. Les projets de surveillance par téléphone mobile dans les pays d’Afrique subsaharienne sont à petite échelle, fragmentés et peu documentés. La télémédecine par rapport aux MNT était limitée et il y avait un manque d’engagement pour optimiser l’utilisation de cet outil dans les pays au sud du Sahara.

Conclusions

La recherche d’un modèle intégré et durable de prise en charge des maladies non transmissibles en Afrique subsaharienne reste difficile à réaliser. L’intégration de la technologie de l’information dans un tel modèle constitue le défi du XXIe siècle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Télémédecine, Afrique subsaharienne


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 87 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle (HTA) en Afrique subsaharienne
  • C. Houehanou, S. Amidou, P.-M. Preux, D. Houinato, P. Lacroix
| Article suivant Article suivant
  • Les représentations en questions
  • J. Noret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.