Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcères et maladies hématologiques - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.046 
D. Stephan
 Maladies vasculaires, hypertension et pharmacologie clinique, CHRU de Strasbourg, Strasbourg, France 

Résumé

Certaines maladies hématologiques peuvent être à l’origine d’ulcères cutanés. Les ulcères de jambe chroniques sont une cause majeure de morbidité chez les patients atteints de drépanocytose homozygote. Signalés chez au moins 25 % des patients atteints de drépanocytose, ils siègent habituellement dans la région malléolaire interne. Certains agents, telle l’hydroxyurée (Hydréa®), utilisée dans le traitement de la drépanocytose, ont été associés à une fréquence accrue des ulcères de jambe. Les patients atteints de β-thalassémie peuvent développer des ulcères semblables à ceux qui se produisent chez les patients atteints de drépanocytose. Parmi les syndromes myéloprolifératifs, la polyglobulie et la thrombocytémie essentielle peuvent s’accompagner de troubles trophiques. Il s’agit de manifestations, conséquence de l’hyperviscosité et de la prolifération cellulaire cause de thrombose veineuse et/ou artérielle. Ces manifestations peuvent consister en des acrosyndromes à type de phénomène de Raynaud, livedo reticularis, orteil bleu, érythermalgie ou d’ulcères et de gangrène des extrémités. Ces atteintes dermatologiques peuvent précéder le syndrome myéloprolifératif de plusieurs mois. Les cryoglobulines sont des immunoglobulines sériques qui précipitent à l’exposition à des températures froides. Cliniquement, les patients atteints de cryoglobulinémie peuvent présenter un purpura d’exposition au froid, un livedo reticularis, un phénomène de Raynaud et des ulcères de jambe atypiques. Les leucémies aiguës peuvent s’accompagner de troubles trophiques allant de nodules à des plaques nécrotiques ou ulcérées. Le pyoderma gangrenosum est une dermatose bénigne de mécanisme non totalement expliqué appartenant au groupe des dermatoses neutrophiliques. Sa présentation bruyante et rapide d’allure infectieuse contraste avec l’absence de lymphangite ou d’adénopathies inflammatoires. Un traumatisme local, même faible, peut révéler ou aggraver l’ulcération. Cliniquement, le pyoderma gangrenosum (PG) se localise plus volontiers aux membres inférieurs. L’ulcération est caractérisée par un bord très net, creusé à pic et violacé. Le stade initial est nodulaire ou pustuleux. La douleur est variable. Le prélèvement bactériologique est stérile ou retrouve des germes de surinfection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ulcères, Maladies hématologiques


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 93 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ulcères iatrogènes
  • S. Blaise
| Article suivant Article suivant
  • Ulcères de jambe et cancers cutanés
  • P. Senet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.