Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’exploration par écho-Doppler des artères digestives - 19/03/18

Doi : 10.1016/j.jdmv.2017.12.060 
M. Dadon
 CEV, 7, rue Chalgrin, 75116 Paris, France 

Résumé

Selon la « Mikkelsen rules », deux des trois vaisseaux digestifs doivent avoir de sévères sténoses pour induire une ischémie mésentérique.

L’examen échodoppler des artères digestives devra donc analyser le tronc cœliaque et les artères mésentériques supérieure et inférieure ainsi que leurs suppléances (principalement les arcades de Riolan, de Drummond, de Buhler et de Rio Branco), ces dernières induisant des modifications hémodynamiques sur les axes suppléants. Les valeurs seuils pour une sténose70 % en diamètre actuellement retenues sur artères natives, en particulier suite aux études d’Ali Abu-Rahma, sont respectivement pic systolique de vélocité (PSV)320cm/s et vitesse télédiastolique (VTD)100cm/s pour le tronc cœliaque (TC), PSV400cm/s et vitesse télédiastolique VTD70cm/s pour l’artère mésentérique supérieure (AMS). Pour l’artère mésentérique inférieure (AMI), les valeurs seuils retenues pour une sténose50 % sont PSV250cm/s et VTD90cm/s. L’examen des artères digestives se fait initialement à jeun mais il peut être sensibilisé par un repas d’épreuve (500Kcal) avec analyse du flux de l’AMS et du débit dans le tronc porte, 30 et 60minutes après le repas. On évalue les modifications du retentissement hémodynamique des sténoses et du débit porte.

Après stenting, les valeurs seuils pour une resténose70 % sont modifiées et revues à la hausse ; respectivement PSV363cm/s pour le TC et PSV412cm/s pour l’AMS selon Abu-Rahma mais encore plus élevées pour d’autres auteurs. En cas de stenting, il sera important d’avoir les données vélocimétriques immédiatement post procédure, en les confrontant au résultat angiographique. Ce sont, dans le suivi, les modifications relatives qui seront alors pertinentes, chaque patient devenant son propre témoin, et des valeurs de PSV à environ 500cm/s devenant généralement plus à même de diagnostiquer une resténose serrée de l’AMS, dont on évaluera le retentissement d’aval. Selon une méthodologie rigoureuse, l’examen écho-Doppler des artères digestives est ainsi performant dans le diagnostic d’insuffisance mésentérique chronique et dans le suivi de revascularisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artères digestives, Écho-Doppler


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 99 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic de l’ischémie intestinale aiguë et chronique : clinique, explorations
  • O. Corcos
| Article suivant Article suivant
  • Traitement endovasculaire des lésions occlusives chroniques de l’artère mésentérique supérieure. Techniques et résultats
  • T. Reix

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.