Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancer et VIH : actualités 2017 - 26/03/18

HIV and cancer : What's new in 2017?

Doi : 10.1016/j.bulcan.2018.02.002 
Aurélien Gobert 1, , Marianne Veyri 1, Isabelle Poizot-Martin 2, Armelle Lavolé 3, Caroline Solas 4, Romain Paliche 5, Christine Katlama 5, Dominique Costagliola 6, Jean-Philippe Spano 1, 6
1 Assistance publique–Hôpitaux de Paris, hôpital Pitié-Salpêtrière, service d’oncologie médicale, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
2 Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, CHU Sainte-Marguerite, service d’immuno-hématologie clinique, 20, avenue Viton, 13274 Marseille, France 
3 Hôpital Tenon, service de pneumologie, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
4 Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, hôpital de la Timone, service de pharmacocinétique toxicocinétique, 264, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, France 
5 Assistance publique–Hôpitaux de Paris, hôpital Pitié-Salpêtrière, service des maladies infectieuses et tropicales, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
6 Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique (IPLESP UMRS 1136), Sorbonne-universités, UPMC université Paris-06, Inserm, 75013 Paris, France 

Aurélien Gobert, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, hôpital Pitié-Salpêtrière, service d’oncologie médicale, 47, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’amélioration de l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) depuis l’avènement des thérapies antirétrovirales combinées s’accompagne d’une modification des causes de décès chez ces patients. Le cancer, qu’il soit classant ou non classant SIDA, est devenu la première cause de mortalité chez les personnes vivant avec le VIH, avec une incidence plus élevée de certains cancers en comparaison avec la population générale (cancers liés aux virus et au tabac), mais un sur-risque qui tend à diminuer ces dernières années. L’épidémiologie et la mise en évidence des facteurs de risque représentent un enjeu crucial, notamment afin de déterminer les stratégies les plus adaptées de prévention et de dépistage dans cette population. En l’absence d’essais cliniques dédiés, la prise en charge du cancer chez ces patients repose sur les recommandations appliquées à la population générale, avec une attention toute particulière qui doit être portée sur les comorbidités d’une part et les interactions médicamenteuses d’autre part. Par ailleurs, le développement de nouvelles thérapies innovantes telles que l’immunothérapie basée sur l’utilisation d’anticorps inhibiteurs des checkpoints immunitaires représente un espoir avec des interrogations spécifiques chez les personnes vivant avec le VIH. Dans ce contexte, le réseau national Cancer VIH permet l’instauration de réunions de concertation pluridisciplinaire associant l’ensemble des acteurs de la prise en charge, ainsi que la constitution d’une cohorte nationale et d’essais dédiés aux immunothérapies, en vue d’améliorer et d’optimiser la prise en charge des patients infectés par le VIH et atteints de pathologie maligne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Since the era of combined antiretroviral therapy, life expectancy of people living with HIV has been improved and is associated with a change in causes of death. Cancer, both AIDS-defining or non-AIDS-defining cancers, has become the leading cause of death in people living with HIV associated with an increase in the incidence of some cancers compared to the general population. Epidemiology and the identification of risk factors is a crucial issue, particularly to determine the most appropriate prevention and screening strategies in this population. In the absence of dedicated clinical trials, the cancer management in these patients is based on general recommendations, with specific attention to comorbidities and drug interactions. In addition, the development of new innovative therapies such as immunotherapy with inhibitory antibodies of immune checkpoints receptor represents a hope for the patient care, both infected or not with HIV. In this context, the establishment of the national network CancerVIH makes sense, allowing the establishment of multi-disciplinary consultation meetings involving all the practitioners involved in the care of these patients with cancer, as well as the constitution of a national cohort and the promotion of dedicated trials, to improve and optimize the management for these patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, VIH, Immunothérapie, Dépistage

Keywords : Cancer, HIV, Immune therapy, Screening


Plan


© 2018  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 3

P. 256-262 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelles sont les attentes de coordination et d’accompagnement des patients français atteints de cancer vis-à-vis de leur pharmacien de ville ?
  • Guillaume Hébert, Etienne Minvielle, Mario Di Palma, François Lemare
| Article suivant Article suivant
  • Expression de PD-L1 et inhibiteurs de la voie PD-1/PD-L1 dans le cancer du sein
  • Audrey Monneur, Anthony Gonçalves, François Bertucci

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.