Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intralacrimal migration of Masterka® stents - 09/04/18

Migrations intralacrymales des sondes Masterka®

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.11.009 
B. Fayet a, , b , E. Racy c, W.R. Katowitz d, J.A. Katowitz d, J.-M. Ruban e, D. Brémond-Gignac b, f
a Ophthalmology Department, hôpitaux universitaires Paris Centre, hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
b Ophthalmology Department, University Hospital Necker–Enfants malades, AP–HP, Paris V René Descartes University, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
c ENT Department, clinique Saint-Jean-de-Dieu, 2, rue Rousselet, 75007 Paris, France 
d Division of Ophthalmology, The Children's Hospital of Philadelphia and the University of Pennsylvania, 19104 Pennsylvania, USA 
e Ophthalmology Department, Edouard Herriot Hospital, place d’Arsonval, 69003 Lyon, France 
f CNRS Research Unit FR3636, Paris V University, 75005 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Tearing and conjunctivitis in children are commonly due to lacrimal drainage system obstruction. Congenital nasolacrimal obstruction is a common pathology treated by probing with or without silicone stent insertion, depending upon the age of the child. The silicone stent is self-retaining and placed for at least one month. Masterka® is a recent version of Monoka®, which may lead to the same surgical complications, such as intralacrimal migration.

Subjects and methods

The medical records of two patients surgically treated with the Masterka® probe for nasolacrimal duct obstruction, who developed intralacrimal migration of the stent, were retrospectively reviewed and analyzed. A 41-month-old child and an 18-month-old child presented with disappearance of the silicone tube after 7 days and 2 years respectively. In the first case, the tube migrated completely within the lacrimal system and became externalized through the nose at 2 years, while in the second case, the Masterka® was retrieved through a canalicular approach. In both cases, infants had no further tearing.

Discussion

The frequency self-retaining stent disappearance is estimated at 15%. Among these cases, intralacrimal migration is only reported in 0.5% of cases. To prevent intralacrimal migration, the surgical technique must follow a certain number of rules. Management, based on residual epiphora, is discussed.

Conclusion

Prevention of intralacrimal migration of self-retaining stents involves a rigorous analysis of the relationship between the meatus and the fixation head at the time of placement. After lacrimal intubation, scheduled monitoring is necessary to screen for stent disappearance. Management is based on clinical findings, anterior rhinoscopy and even exploratory canaliculotomy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’obstruction congénitale des voies lacrymales de l’enfant est une pathologie fréquente, traitée classiquement par sondage ou intubation en fonction de l’âge de l’enfant. Les sondes à fixation méatique autostable doivent rester en place un mois environ. La Masterka® est une variété récente de Monoka®. Elle donne lieu aux mêmes complications comme la migration intralacrymale.

Matériel et méthodes

Deux cas cliniques d’enfants présentant une imperforation lacrymonasale rebelle traitée par Masterka® sont rapportés et analyses rétrospectivement. Chez ces deux enfants, âgés respectivement de 41 et 18 mois, la disparition de leur sonde a été constatée après respectivement 7jours et 2 ans d’intubation. Dans le premier cas la sonde a complètement migré à l’intérieur de la voie lacrymale jusqu’à son extériorisation nasale après deux années, tandis que dans le deuxième cas, la Masterka® a été retirée après un abord canaliculaire.

Discussion

La fréquence de disparition des sondes à fixation méatique autostable est d’environ 15 %. Parmi elles, les migrations intralacrymales ne représentent que seulement 0.5 % des cas. Pour prévenir la migration intralacrymale, la technique chirurgicale doit suivre un certain nombre de règles. La conduite à tenir, fonction de l’épiphora résiduel, est discutée.

Conclusion

La prévention des migrations intralacrymales des sondes autostables passe par une analyse rigoureuse des rapports méat–tête de fixation au moment de la pose. Après intubation lacrymale, une surveillance planifée est nécessaire pour dépister une disparition de sonde. La conduite à tenir est basée sur : clinique, rhinoscopie antérieure, voire canaliculotome exploratrice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Lacrimal duct, Epiphora, Nasolacrimal duct obstruction, Congenital nasolacrimal obstruction, Monocanalicular, Intubation, Pushed intubation, Masterka®

Mots clés : Voies lacrymales, Larmoiement, Imperforation lacrymonasale, Obstruction lacrymo-nasale congénitale, Mono-canaliculaire, Intubation, Intubation poussée, Masterka®


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 206-211 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la qualité de vie des patients équipés en verres scléraux à l’aide d’une version marocaine du NEI-VFQ 25
  • M. Baali, S. Belghmaidi, H. Ahammou, S. Belgadi, I. Hajji, A. Moutaouakil
| Article suivant Article suivant
  • Complications oculoplastiques de l’exérèse des méningiomes à extension orbitaire
  • N. Stoll, P. Paquis, M. Lonjon, S. Baillif, J. Lagier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.