Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Urgences ophtalmologiques dans les centres hospitaliers universitaires français - 09/04/18

Emergency eye care in French university hospitals

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.10.004 
J.-L. Bourges a, b, c,
a Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris-Cité, 15, rue de l’école de médecine, 75006 Paris, France 
b Service d’ophtalmologie, ophtalmopole, hôpital Hôtel-Dieu-Cochin, hôpitaux universitaires Paris-Centre, AP–HP, 1, place du parvis Notre-Dame, 75004 Paris, France 
c Inserm UMRS 1138, équipe 17, centre de recherche des Cordeliers, 15, rue de l’école de médecine, 75006 Paris, France 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La demande de soin non programmée en ophtalmologie (DSNPO) est en constante progression dans les établissements de soin. Elle est prise en charge aux ¾ par les établissements publics. Nous avons cherché à préciser le volume, la répartition et la base de l’organisation de permanence de soin face aux DSNPO dans les centres hospitaliers universitaires (CHU) français.

Matériel et méthodes

Un questionnaire court a été adressé ponctuellement aux 32 CHU du territoire français métropolitain et d’outre-mer. Il interrogeait sur l’existence de structure d’urgence spécialisée, de garde ou d’astreinte d’ophtalmologie en horaire de permanence de soin. Il recensait de nombre de DSNPO prises en charge en 2016.

Résultat

Les 32 CHU ont intégralement répondu au questionnaire. On dénombrait un total de 398650 DSNPO prises en charge en CHU français en 2016, dont 70 % étaient dotés d’une structure d’urgence dédiée à l’ophtalmologie et 47 % d’une garde d’ophtalmologie (n=15/32). Tous sauf un étaient dotés d’astreinte spécialisée. Hors Paris, la moyenne annuelle des DSNPO était de 9000 passages par an (min=500 ; max=32 250).

Conclusion

Les 32 CHU français participent activement à la prise en charge des DSNPO avec des organisations et des volumes très hétérogènes sur le territoire. La moitié dispose d’une garde d’ophtalmologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The patient's request for urgent care in ophthalmology (PRUCO) at health care centers is constantly growing. In France, university hospitals are managing 75% of these cases. We sought to quantify PRUCO referred to French university hospital emergency units as well as to approach the structure and the territorial distribution of emergency eye care provided by French university hospitals.

Methods

We conducted a quick cross-sectional survey sent to the 32 metropolitan and overseas French university hospitals. It inquired for each hospital whether emergency eye care units were available, whether ophthalmologists were on duty or on call overnight and how many PRUCO were managed in 2016.

Results

The 32 university hospitals completed the survey. A total of 398650 PRUCO were managed in French university hospitals in 2016. The emergency unit was exclusively dedicated to eye care for 70% of the hospitals, with 47% (15/32) of them employing an ophthalmologist on duty overnight. Every hospital but one had at least one ophthalmologist on call. The city of Paris set aside, university hospitals took care of an annual mean of 9000 PRUCO (min=500; max=32,250).

Conclusion

The 32 French university hospitals are actively responding to patient's requests for urgent care in ophthalmology with very heterogeneous patient volumes and organizational systems. Half of them employ ophthalmologists on duty.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Yeux, Urgence, Structure d’urgence, Soin non programmé, CHU, Garde, Astreinte, Permanence des soins

Keywords : Eye, Emergency, Eye care center, University hospital, Duty, On call, Continuity of care


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 218-223 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Complications oculoplastiques de l’exérèse des méningiomes à extension orbitaire
  • N. Stoll, P. Paquis, M. Lonjon, S. Baillif, J. Lagier
| Article suivant Article suivant
  • Kératoconjonctivite atopique : une allergie peut en cacher une autre. À propos d’une observation clinique avec hypersensibilité IgE médiée et hypersensibilité non IgE médiée
  • D. Hong, A. Coutu, M.-C. Ferrier-Le Bouedec, F. Chiambaretta, J.-L. Fauquert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.